UN CADRE D’ACTION EUROPÉEN POUR L’EMPLOI DES JEUNES

Publié le par angeline351

 

LOGO

///  INTERNATIONAL - EUROPE - MARDI 2 JUILLET 2013

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°10

> UN CADRE D’ACTION EUROPÉEN POUR L’EMPLOI DES JEUNES

Une négociation entre partenaires sociaux européens sur l’emploi des jeunes s’est tenue entre janvier et avril 2013. Elle pouvait déboucher ensuite sur une directive ou un accord cadre, mais suite au refus du patronat d’aller vers une directive, la négociation a abouti à un accord cadre non contraignant. Comme celui sur le stress, il affirme des objectifs à atteindre mais n’impose pas de mesures précises. Le texte affirme la nécessité de travailler à des emplois de qualité pour les jeunes. 

La négociation se tient dans un contexte marqué par la situation dramatique de l’emploi des jeunes, plus de 5 millions sont sans emploi dans l’UE. Le problème du décrochage scolaire, de la précarité en particulier chez les moins qualifiés est général. 

Cette négociation était prioritaire pour la CES. Elle s’inscrit dans le cadre de la proposition de la Commission européenne en faveur d’un paquet emploi jeunes, visant à lutter contre le chômage et l’exclusion. Le Conseil EPSCO de février 2013 a entériné la garantie jeunes et une consultation des partenaires sociaux sur la qualité des stages. 

Le patronat n’a pas réussi à faire référence à la déréglementation du marché du travail comme sortie de crise, il n’a pas réussi non plus à établir des conditions d’emploi spécifiques pour les jeunes, dérogatoires au droit commun. 

La négociation a échoué sur les stages. A l’issue d’un débat difficile sur un cadre de qualité pour les stages, le patronat a refusé une négociation séparée. La Commission européenne reprendra la main sur cette initiative. Le texte final est un compromis, qui ne comporte pas de recul ou de contradiction avec nos revendications. 



 
 
 

Publié dans VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article