STRESS AU TRAVAIL:CARTON ROUGE

Publié le par angeline351




4979_1108931497589_1655902037_262039_3017107_s.jpg
> LES LIMITES D’UN EXERCICE


En octobre 2009, le Ministre du Travail, pour lutter contre le stress au travail a proposé aux entreprises de plus de mille salariés d’engager des négociations et d’aboutir pour février 2010.

A l’issue de cette figure imposée le ministre a procédé à un classement en liste verte, orange et rouge allant de travaux aboutis à l’absence total d’avancé sur le sujet.

Les réactions des entreprises du MEDEF et de ses réseaux marquent les limites de l’exercice.

Il y a maintenant le retrait, des listes rouges et oranges, du classement des entreprises qui ne veulent pas remettre en cause, leurs méthodes managériales pour lutter contre le stress, le harcèlement et la violence au travail, en ouvrant des négociations, ou pour moins tardent à le faire.

Pour Force Ouvrière la seule solution pour avancer dans ce dossier est que l’ANI de juillet 2008 sur le stress soit négocié dans les branches.

Il faut aussi que l’accord contre le harcèlement et la violence au travail en cour de négociation avec le patronat, prenne en compte les méthodes d’organisation et de management du travail comme causes potentielles.

Pour Force Ouvrière, au-delà de l’ANI, des négociations doivent s’ouvrir dans les branches, c’est la seule méthode valable pour mettre en place des normes pour protéger la santé psychique et physique des salariés et qu’elles s’appliquent dans les entreprises.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article