> PSA PEUGEOT CITROËN AUX PRISES AVEC DES ERREURS STRATÉGIQUES

Publié le par angeline351

 

> PSA PEUGEOT CITROËN AUX PRISES AVEC DES ERREURS STRATÉGIQUES

Après l’annonce de la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois en 2014, une réunion s’est tenue le 29 janvier, au siège de PSA à Paris, sur les modalités d’accompagnement des salariés touchés par le plan de «sauvegarde de l’emploi» de la direction. Ce jour-là, l’équipementier Faurecia, filiale du constructeur, n’ayant pas consulté ses salariés, la cour d’appel de Paris suspendait ce plan. «Il ne faut pas crier victoire, prévenait Jean-Claude Mailly qui participait à un débat sur l’avenir de l’industrie automobile, à Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines. PSA présentera une nouvelle mouture [...]. Nous nous battrons pour qu’aucun salarié ne reste sur le carreau et il faudra que le groupe s’engage à réindustrialiser les sites.» 

Quel avenir pour les salariés? 

Le 31 janvier, à la veille d’un comité central d’entreprise, FO PSA Peugeot Citroën a tenu une conférence de presse, avec la CFE-CGC et la CFTC, sur la situation à Aulnay et l’état des négociations avec la direction. Constatant que PSA perd 7 millions d’euros par jour, Christian Lafaye, délégué syndical central FO PSA, a souligné: «C’est la première fois que le groupe est dans une situation aussi grave [...]. Nous continuerons de porter nos revendications et de nous battre pour qu’une solution soit trouvée pour chaque salarié.» Déjà mi-janvier, une délégation composée de Jean-Claude Mailly et de responsables de la Fédération FO Métaux –Frédéric Homez, Christian Lafaye, Jean-Yves Sabot– remettait au président du directoire de PSA, Philippe Varin, un «livre blanc à l’attention des dirigeants du groupe PSA». Pour Jean-Yves Sabot, secrétaire fédéral chargé de l’automobile, «PSA est en difficulté du fait de ses erreurs stratégiques [...]. Ce n’est pas en faisant peser la situation actuelle sur les salariés que le groupe parviendra à la nécessaire relance de ses ventes»
.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article