L'austérité protège les riches et fragilise les autres

Publié le par Communauté FO

L'austérité protège les riches et fragilise les autres

Si l'on écoute les estimations gouvernementales, le nombre de salariés qui pourraient être concernés par la prime de 1.000 euros, qui ne serait pas obligatoirement de 1.000 euros (!), devrait atteindre 4 millions.

Autrement dit, en la matière, le gouvernement voit la vie en rose.

Le lobbying patronal s'étant qui plus est activé, cette prime ne serait pas obligatoirement sonnante et trébuchante, mais pourrait, par exemple, se traduire par l'attribution d'actions.

Cela étant, pour espérer avoir quelque chose il faut:

1. que l'entreprise réalise des bénéfices;

2. que les actionnaires soient mieux rémunérés que les deux dernières années;

3. s'il s'agit d'attribuer des actions aux salariés, on va ensuite leur expliquer qu'ils vont y gagner deux fois: par l'attribution des actions et par des dividendes en hausse!

«Accumulez, accumulez! C'est la loi et les prophètes!»

Et pendant ce temps-là le pouvoir d'achat du SMIC n'augmente pas, les branches ne sont pas obligées de se réunir pour renégocier l'ensemble des grilles, les agents de l'État sont au régime sec.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article