l’affaire IKEA, l’UD FO 29 se mobilise pour la défense des salariés.

Publié le par angeline351

l’affaire IKEA, l’UD FO 29 se mobilise pour la défense des salariés.

Communiqué de presse : FORCE-OUVRIÈRE est et restera mobilisée sur ce dossier, elle maintiendra en toutescirconstances son soutien aux salariés d¹IKEA

 

                                                 BREST, le 14 mars 2012

Communiqué de presse

 

Une réunion de préparation et d’organisation s’est tenue le mardi 13 mars à 20h30 à l’Union Départementale FO, en présence de plusieurs membres du Bureau de l’UD, de salariés ainsi que d’anciens salariés licenciés de IKEA de BREST.  

Des actions ont été proposées car il s’avère que le climat de tension et de crainte est effectivement permanent dans l’entreprise. Suite au mouvement de débrayage de samedi, le Directeur et la RRH, au lieu de se montrer compréhensifs vis-à-vis des salariés inquiets du fichage, se montrent arrogants, cyniques voire selon certains, méprisants. Il apparaît donc aux yeux des salariés que la « collaboration entre ces membres de la direction et eux-mêmes est devenue impossible ». Ils demandent leur départ immédiat.

Les salariés ont évoqué également les entretiens informels au cours desquels ils sont mis en cause, depuis l’ouverture du magasin, sans pouvoir être assistés.  L’objectif de ces entretiens est la constitution de dossier personnel à charge.. Il s’agit d’une violence répétée, systématique ; en conséquence, le syndicat FO demande l’arrêt immédiat de ces pratiques et invite les salariés à faire valoir leur droit de retrait en informant immédiatement la déléguée syndicale FO et les délégués du personnel.

Les décisions prises hier soir sont claires et vont être proposées aux salariés :

1)  sur les plaintes en cours, l’UD FO-29 se constitue Partie Civile à la procédure, elle invite tous les salariés désireux de se constituer également partie civile de se rapprocher de l’UD FO-29 pour regrouper les dossiers et les transférer aux avocats en charge des procédures FO,
2)  FO exige que la Direction dise la vérité et donne la liste complète des salariés qui ont fait l’objet des enquêtes illégales.
3)  Le directeur, Monsieur John MENAGE et la RRH, Madame Nathalie GOSSELIN doivent quitter l’entreprise,
4)  une enquête CHSCT, avec l’appui d’un cabinet extérieur et indépendant et distinct de l’audit IKEA, doit être mise en œuvre avec pour mission : 
            - de vérifier qu’aucun moyen d’enregistrement audio et vidéo n’est installé dans le magasin,
            - de constater l’état de stress, de syndrome anxiogène, etc.. .. des salariés dû au harcèlement managérial et d’en faire l’analyse.

Le syndicat FO exige le libre accès des salariés, des délégués syndicaux, et des délégués du personnel aux locaux syndicaux, CE et DP sans avoir à demander l’autorisation d’accès au PC de sécurité pour s’y rendre. Cette demande d’autorisation constitue en effet un « flicage syndical » des CE-DP-DS totalement illégal.

Le syndicat FO considère que cette affaire doit aboutir à l’arrêt du système coercitif mis en place à IKEA et dans tous les magasins dont celui de BREST. C’est ce système qu’il faut supprimer car le conditionnement, la pression et la crainte permanente que vivent les salariés présente toutes les caractéristiques du fonctionnement d’une secte, celle d’IKEA.

FO propose d’ajouter les revendications classiques, augmentation des salaires, organisation du temps de travail, respect de la vie des salariés notamment pour l’attribution des congés payés, etc.. …

Le syndicat FO considère que seul un rapport de force peut faire aboutir les revendications évoquées et que de nouveaux débrayages seront nécessaires. Pour FO, ces prochains débrayages devront nécessairement se durcir et entraîner « un coup dans le tiroir caisse » puisqu’il apparaît, aujourd’hui, à l’ensemble des salariés, que les masques sont tombés et derrière l’Éthique se cache le Fric.
 

FORCE-OUVRIÈRE est et restera mobilisée sur ce dossier, elle maintiendra en toutes circonstances son soutien aux salariés d’IKEA.


UD FO 29
5 rue de l’Observatoire 29200 BREST
TÉL. : 02 98 44 15 67 – FAX : 02 22 44 26 14
Adresse mail : udfo29@wanadoo.fr
Facebook : UD FO 29

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article