FO privée de signature chez DISTRILAP (magasins LAPEYRE)

Publié le par angeline351

FO privée de signature chez DISTRILAP (magasins LAPEYRE)  

COMMUNIQUE DE PRESSE

La direction l’a décidé, en privant FO de signature, il n’y aura pas d’accord sur l’égalité entre les femmes et les hommes chez DISTRILAP (magasins LAPEYRE) qui fait partie du groupe SAINT-GOBAIN.

Et pourtant, sur le portail internet du groupe SAINT-GOBAIN, il est écrit : « Les Principes de Comportement et d’Action font explicitement référence aux conventions applicables de l’Organisation Internationale du Travail (OIT)… ».

La Section fédérale du COMMERCE FEC FO rappelle :

  • Qu’en 1951, la convention n° 100 de l’OIT dénommée «  sur l’égalité de rémunération » a été ratifiée et pour la France en 1953. Faut-il attendre 50 ans pour la mettre en œuvre ?
  • Qu’en 1948, la convention de l’OIT n° 87 « sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical » est ratifiée.
  • Qu’en 1949, la convention de l’OIT n° 98 « sur le droit d’organisation et de négociation collective », est ratifiée.

 

En une seule séance, la direction de DISTRILAP s’assoit sur ces trois conventions.

La Section FEC FO soutient les militants FO de DISTRILAP, qui par la voix de leur Délégué syndical réclament la mise à signature de l’accord, par un courrier publié sur leur blog :

A défaut de réponse favorable, le droit sera rappelé par les moyens nécessaires.

L’égalité femme-homme n’est pas un concept publicitaire, mais un droit inscrit dans la Constitution française de 1946 qui dans son préambule annonce : « elle garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. ».

 

Paris, le 3 août 2012

 

 

 

 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article