> FERMETURE DE SITES AU CRÉDIT AGRICOLE, UNE PREMIÈRE DANS L’INSTITUTION?

Publié le par angeline351

> FERMETURE DE SITES AU CRÉDIT AGRICOLE, UNE PREMIÈRE DANS L’INSTITUTION?

 

La Caisse régionale de Crédit Agricole de Charente Maritime Deux Sèvres envisage de fermer les deux sites issus de la fusion des deux caisses régionales (Niort et Saintes), pour en reconstruire un nouveau à Chagnolet près de La Rochelle.

Après une grève le 3 juillet et une manifestation le 3 septembre à laquelle de nombreux élus locaux et régionaux ont répondu présents, Force Ouvrière (en intersyndicale avec CFDT, CGT et SUD) a interpellé sans réponse à ce jour, le Président ainsi que les membres du Conseil d’Administration de la Caisse régionale.

A l’heure où le Crédit Agricole s’est engagé dans une démarche de développement durable et de «bilan carbone», ce sont 270 personnes sur Saintes et 230 sur Niort que l’on va déplacer sur La Rochelle.

Force Ouvrière ne peut admettre une telle décision, impactant économiquement toute une région et imposant une mobilité géographique à 500 salariés, alors qu’ils «payent» déjà les frais d’investissements «hasardeux» en Grèce via les pertes engendrées par la filiale grecque Emporiki.

Force est de constater que le Crédit Agricole, historiquement acteur et partenaire du monde rural, en décidant de rayer d’un trait de plume des sites issus d’anciennes fusions départementales, fait fi de son histoire et de ses racines.

Un Comité d’Entreprise Extraordinaire suivi d’un Conseil d’Administration doit avoir lieu vendredi 14 septembre, Force Ouvrière et l’ensemble du personnel seront présents pour infléchir la décision.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article