Diplôme

Publié le par angeline351

Diplôme
> VERS UNE RÉFORME DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE LICENCE?
Article paru dans FO Hebdo n°3054

 

 

 

En conclusion des Assises nationales de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le ministre, Geneviève Fioraso, parlait de consensus. FO n’en est pas et rejette pour commencer la proposition 4 du comité de pilotage –il en a présenté 121– qui veut «réformer la licence grâce à un cadrage national des diplômes permettant une spécialisation disciplinaire progressive, pouvant débuter par une première année consacrée aux études dans un grand champ disciplinaire». L’arrêté licence de l’ex-ministre Valérie Pécresse, déjà, a inventé une licence fondée sur les compétences, elles-mêmes définies avec les professionnels, c’est-à-dire le patronat. À l’époque, IUT et BTS avaient échappé au dispositif, continuant à être des formations professionnelles avec des programmes nationaux reconnus dans les conventions collectives. Pour combien de temps? 

LES COMPÉTENCES RECALÉES 

Au nom de «la lutte contre l’échec», Mme Fioraso a mis l’accent sur l’orientation –une rengaine– qui, a-t-elle dit, «se joue en réalité en amont du baccalauréat». Et de préciser: «Avec Vincent Peillon, nous travaillons à la mise en place d’un système qui commence dès le lycée, “- 3, + 3”.» Mais cela soulève immédiatement une question: quel avenir pour le baccalauréat, diplôme dont la double particularité est de sanctionner la fin des études secondaires et de donner accès à l’enseignement supérieur?

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article