DÉCLARATION DE LA COMMISSION EXÉCUTIVE CONFÉDÉRALE DE FO

Publié le par angeline351

DÉCLARATION DE LA COMMISSION EXÉCUTIVE CONFÉDÉRALE DE FO DU 16 SEPTEMBRE 2010
La Commission exécutive de la CGT-Force Ouvrière confirme que le projet de loi sur les retraites, élément clef du plan d’austérité, est inacceptable et injuste et doit donc être retiré ou abandonné pour obtenir une autre réforme respectueuse des droits et du progrès social pour toutes les générations.

Pour la Commission exécutive, l’unité d’action, qui n’a rien à voir avec l’unicité, est une condition nécessaire pour obtenir satisfaction et établir un rapport de forces à même de conduire à une victoire.

C’est ainsi qu’après le succès du 7 septembre, il s’agit maintenant de faire encore plus fort le 23 septembre.

La Commission exécutive appelle l’ensemble des salariés à participer massivement aux grèves et manifestations du 23 septembre.

Pour la Commission exécutive de Force Ouvrière, l’unité d’action est aussi un atout pour l’après 23 septembre. S’il faut monter d’un cran, c'est-à-dire si le gouvernement ne cède pas, la Commission exécutive réaffirme sa proposition aux autres confédérations d’un appel commun à une journée de grève interprofessionnelle.

En ce sens la Commission exécutive soutient toutes les initiatives prises par ses structures y compris pour l’après 23.

Par son intransigeance, par son projet dicté pour satisfaire les marchés financiers dans le cadre d’une politique d’austérité, le gouvernement se met lui-même en situation d’affrontement et de blocage.

Adoptée à l’unanimité
 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article