> CRÉATION D’UN OBSERVATOIRE DE LA RÉPRESSION ANTISYNDICALE

Publié le par angeline351

> CRÉATION D’UN OBSERVATOIRE DE LA RÉPRESSION ANTISYNDICALE
Article paru dans FO Hebdo n°3048
Harcèlement, pressions, sanctions, isolement, retards de carrière, licenciements, procès... des milliers de syndicalistes sont victimes de répression syndicale, une pratique courante et pourtant ignorée de la statistique publique et rarement prise en compte dans les études, rapports ou enquêtes qui abondent. Partant de ce constat, la Fondation Copernic, un cercle de réflexion qui travaille à «remettre à l’endroit ce que le libéralisme fait fonctionner à l’envers», a décidé de donner un coup de projecteur sur ce mal quotidien via la création d’un «Observatoire de la répression et de la discrimination syndicales». 

DÉNONCIATION DES PRATIQUES PATRONALES 

Les objectifs de cet observatoire ont été précisés à l’occasion d’un colloque, organisé le 12 octobre par la Fondation Copernic, au CESE à Paris, en présence de syndicalistes (dont FO), de chercheurs et de juristes. Au-delà de la mise à jour et de la dénonciation de pratiques patronales antisyndicales, l’observatoire s’attachera à faire connaître «les luttes et les résistances des salariés et des militants syndicaux victimes de discriminations et répressions syndicales». Il s’intéressera notamment aux recours juridiques qui ont été engagés et à leurs résultats. Un rapport annuel fournira un état des lieux et un site internet permettra de recenser et de rendre publics des cas de répression et de discrimination syndicales dans les entreprises. L’observatoire interviendra auprès du service de la statistique publique pour que ces thèmes fassent l’objet d’«une information fiable et régulière». De quoi, gageons-le, refroidir les ardeurs des employeurs allergiques aux syndicats et libérer le mouvement syndical du temps qu’il doit consacrer à sa propre défense
.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article