COMMUNIQUE FO S'OPPOSE A

Publié le par angeline351

 

 

Communiqué

 

FO s’oppose à un plan de rigueur sur les dépenses de santé

 

 

 

 

 

La confédération Force Ouvrière s’oppose à l’inflexion de l’ONDAM à 2,9% en 2011 puis à 2,8% en 2012. Fo s’étonne que le vieillissement de la population puisse servir de prétexte à des remises en causes structurelles de l’assurance vieillesse mais qu’il n’en soit tenu aucun compte dans l’évolution des dépenses de santé. FO considère que l’objectif est irréaliste et porteur d’injustice, compte tenu également de l’engagement de revaloriser en 2011 la consultation des généralistes à 23 euros.

 

Le manque de sincérité dans la fixation de l’ONDAM a conduit le Gouvernement à prendre des mesures telles que les franchises médicalisées dès lors que les objectifs n’ont que rarement pu être respectés. A ce titre, il semble d’ailleurs incohérent que le  Président  de la République puisse annoncer qu’il souhaite associer le comité d’alerte à la construction de l’ONDAM et annoncer dès le 20 mai 2010 les taux de progression de celui-ci pour les deux années à venir.

 

Pour Force Ouvrière, il s’agit d’une nouvelle injustice sociale. Le déficit de la sécurité sociale ne pourra être résorbé qu’en activant le levier des recettes. La politique de limitation de dépenses a aujourd’hui atteint ses limites et de nouvelles restrictions ne se feront qu’au détriment des assurés sociaux, de la médecine de ville et de l’hôpital.

 

FO exige que de nouvelles sources de financement soient allouées à la sécurité sociale, notamment par une plus forte taxation des revenus du capital, afin de faire face à un déficit de plus de 30 milliards d’euros.

 

 

 

 

 

Paris, le 25 mai 2010

Contact : Jean-Marc BILQUEZ                                                                             ( : 01.40.52.83.80

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article