Communiqué EURODIF - FO

Publié le par angeline351

LOGO                       COMUNIQUE 
DES
 ELUS FORCE OUVRIERE AU CE 
Nous, élus FORCE OUVRIERE au CE regrettons les propos de notre collègue  (déléguée syndicale CFDT/Eurodif) retranscrits dans l'article de presse paru le 11/01/2013 (Ouest france/Bretagne/Brest).
Pourtant présente et participante lors de cette réunion de CE extraordinaire qui s'est tenue le 6 décembre 2012,et contrairement à ce qu'elle affirme, un avis - négatif sur le projet de logistique à été rendu .L'absence d'avis aurait eu pour effet de remettre à encore plus tard la publication du PSE, laissant les salariés concernés dans le doute et l'attente .
Cette avis a été acté au procés - verbal du CE du 6 Décembre que sera affiché sur tous les sites 
Force Ouvrière a pour sa part préféré remplir son rôle responsablement.

Nous avons donné un avis négatif. Le PSE est désormais publié. Les salariés concernés décideront de la suite à donner et nous serons à leur côté pour défendre leurs droits.

 Alors, pourquoi ce mensonge de la déléguée CFDT ?

 

 

Alors, pourquoi ce mensonge de la déléguée CFDT ? Pourquoi laisser planer un doute ?

 

Faut-il y voir la proximité d’élections ?

 

On ne défend pas les salariés avec des mensonges !

 

 

 

 

Ouest-France / Bretagne / Brest / Archives du vendredi 11-01-2013

 

Eurodif : comité d'entreprise extraordinaire fin janvier - Brest
vendredi 11 janvier 2013

 

 

Le comité d'entreprise d'Eurodif, qui s'est réuni le 6 décembre dernier, n'a pas émis d'avis quant au transfert des entrepôts de Brest et Lavau (Aube) vers un site unique à Troyes, estimant ne pas avoir assez d'information. « Nous avions demandé l'avis d'un expert qui examine l'aspect logistique, mais cela nous a été refusé », explique Paule Saillour, déléguée syndicale CFDT. La prochaine réunion devrait se tenir fin janvier. Cela pourrait sceller le sort des 22 salariés brestois concernés, à qui on a proposé une mutation. Selon nos informations, ils ne seraient que très peu nombreux à avoir accepté. Ils devraient être licenciés.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article