CASINO: GREVE LE 31 DECEMBRE 2009 ET LE 1ER JANVIER 2010

Publié le par angeline351



GREVE LE 31 DECEMBRE 2009 ET LE 1ER JANVIER 2010

La colère des salariés du casino pour la reconnaissance de leur travail et leur avenir professionnel

La CGT -FO confirme l’appel à la grève au casino d’Amnéville le 31 décembre 2009 et 1er Janvier 2010.

Les salariés du casino d’AMNEVILLE seront en grève le 31 décembre et le 1er janvier pour soutenir les revendications portées par l’intersyndicale.

Les organisations syndicales demandent :

- Une augmentation des salaires de 5%

- Une reconnaissance de la pénibilité du travail de nuit avec une majoration de 25%

- Un 13ème mois pour tous car il est inexistant dans notre établissement

- La garantie annuelle du pouvoir d’achat au niveau de l’inflation

- Mise en place d’une prime d’ancienneté mensuelle 3 ans 50 euros –5 ans 100 euros –7 ans 150 euros

Les casinotiers ne proposent rien qui compense valablement l’investissement professionnel des salariés et leurs sacrifices personnels qui contribuent aux gains substantiels des casinos, aussi bien hier qu’aujourd’hui.

Les casinos ont obtenu du gouvernement une avalanche de mesures réglementaires et fiscales en leur faveur :

- L’allègement de la fiscalité sur les jeux traditionnels
- La suppression de l’écart entre le théorique et le réel
- La non limitation des tournois de poker
- L’autorisation de mettre en place des jackpots multi-sites
- La possibilité d’augmenter le nombre de machines a sous sans passer par la commission supérieur des jeux
- La baisse de la TVA à 5.5%
- La modification du barème des prélèvements opérés par l’état et les communes
- L’ouverture en 2010 des casinos sur Internet

Au total les casinotiers ont obtenus 10 mesures en 12 mois de la part du gouvernement. Les emplois n’ont pas étaient préservés comme les patrons s’y étaient engagés. Les casinos n’ont pas maintenus le pouvoir d’achat des salariés.

Les dernières négociations salariales n’ayant pas abouti le seul recours dont nous disposons est le droit de grève : nous demandons à ce qu’il y ait une meilleure repartions des richesses aux quelles nous contribuons fortement.

La CGT-FO du casino et l’ensemble des salariés va faire savoir au grand public ce qui se cache derrière les belles décorations et le faste des casinos.

La nuit du réveillon ne sera pas celle des cotillons pour le casino d’Amnéville.


Délégué syndical CGT Pierre Angeli

Délégué syndical FO Janos Zsarnai

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article