BRICORAMA : FO propose une ultime négociation

Publié le par angeline351

BRICORAMA : FO propose une ultime négociation  

Force Ouvrière propose une dernière fois à la direction de Bricorama une négociation portant sur la redistribution aux salariés du montant des astreintes auxquelles la société a été condamnée, 30.000 euros par magasin ouvert le dimanche et occupant illégalement des salariés.

Contre une partie substantielle des astreintes, nous proposerons:

- Le maintien des emplois et des salaires des salariés privés du repos dominical;
- La mise en place d’un 13ème mois;
- Le paiement de l’intéressement à tous les salariés sur les bases de 2011;
- L’arrêt de toute action judiciaire en Cour de Cassation notamment;
- La pérennisation de la fermeture dominicale des magasins.

Nous avons eu plusieurs rencontres à notre initiative depuis janvier 2012 avec des dirigeants de Bricorama qui n’ont pas abouti faute de volonté réelle de leur part.

Force Ouvrière réitère sa proposition de négociation uniquement dans l’intérêt des salariés de l’entreprise le mercredi 7 novembre à la FEC FO, concrétisant ainsi la discussion entre les conseils des deux parties.

Une conférence de presse sera tenue à l’issue de la réunion.

LETTRE OUVERTE à la Société BRICORAMA
 

Paris, le 6 novembre 2012

 

LETTRE OUVERTE à la Société BRICORAMA

 Monsieur le Président,

Par la présente et dans l’intérêt des salariés travaillant dans votre entreprise, nous vous invitons à une négociation portant sur la redistribution aux salariés d’une partie des astreintes (30 000 € par magasin et par ouverture dominicale) que vous avez été condamné à verser pour avoir fait travailler illégalement des salariés.

Contre une partie substantielle des astreintes nous proposerons :

  • le maintien des emplois et des salaires des salariés privés du repos dominical ;
  • la mise en place d’un 13ème mois ;
  • le paiement de l’intéressement à tous les salariés sur les bases de 2011 ;
  • l’arrêt de toute action judiciaire en Cour de Cassation notamment ;
  • la pérennisation de la fermeture dominicale des magasins.

Nous vous demandons d’engager cette négociation dans un esprit loyal afin que nous arrivions à un accord dans l’intérêt des salariés. Les réunions que nous vous avions proposées et que nous avons eues précédemment avec vos représentants, faute d’une volonté réelle de votre part, n’ont pas abouti.

Pour notre Organisation syndicale, cette réunion de négociation sera la dernière à laquelle nous vous inviterons, et la dernière à laquelle nous participerons.

Vu les délais impartis par l’action judiciaire en cours, nous vous invitons demain, mercredi 7 novembre, à une réunion au siège de la Fédération des Employés et Cadres FORCE OUVRIERE, 28 rue des Petits Hôtels 75010 PARIS à 11 heures.

Souhaitant une réponse positive à notre ultime proposition, nous vous adressons, Monsieur le Président, nos salutations distinguées.

Serge LEGAGNOA

Secrétaire général

FEC FO

 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article