L’EXIGENCE DU RESPECT DE LA LIBERTÉ

Publié le par angeline351





> L’EXIGENCE DU RESPECT DE LA LIBERTÉ SYNDICALE ET DES NORMES FONDAMENTALES DU TRAVAIL

  A la veille des 20 ans écoulés depuis la répression violente et meurtrière de la place Tienanmen à Pékin, la CGT-FO rappelle son soutien constant aux militants, encore en exil, du mouvement démocratique et libre des étudiants et travailleurs en Chine.

La Chine demeure l’un des grands pays qui n’a toujours pas ratifié les conventions fondamentales de l’OIT.

Or, en ce même moment s’ouvre à Genève la 98e conférence annuelle de l’OIT (Organisation Internationale du Travail), à laquelle FO prend part comme délégué des travailleurs pour la France. Cette conférence sera consacrée de manière exceptionnelle à la réponse à la crise.

FO affirme qu’il ne saurait y avoir de réponse sociale à la crise qui ne s’appuie sur la priorité à donner au respect des normes internationales du travail.

Le progrès social demande que partout dans le monde le droit à la liberté syndicale et à la négociation collective, l’interdiction du travail forcé et du travail des enfants, l’élimination de toute forme de discrimination soient effectivement reconnus.

C’est la base d’une réglementation internationale indispensable qui mette fin à l’ordre économique libéral qui a prévalu ces dernières décennies et qui a conduit à la crise économique dont les travailleurs sont les premières victimes aujourd’hui.

Publié dans VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article