LA GRIPPE A( H1N1) ATTENTION...

Publié le par angeline351

La grippe A (H1N1)
continue de se propager
Trois premiers cas ont été signalés samedi au Japon.
Trois premiers cas ont été signalés samedi au Japon. Crédits photo : 

Les premiers malades ont été enregistrés au Japon et des cas rares de contagion interne au Brésil et en Italie. Les Etats-Unis, où un troisième décès a été annoncé dimanche, comptent désormais plus de patients que le Mexique, épicentre initial de l'épidémie.

L'épidémie de grippe A (H1N1) continue de se propager à travers le monde. Trois premiers cas ont ainsi été signalés samedi au Japon. Il s'agit d'un homme et de deux adolescents qui revenaient du Canada, via les Etats-Unis. Plus rare, des cas de contagion interne, contractés à l'intérieur du pays et non sur des personnes revenant du Mexique ou des Etats-Unis sont apparus au Brésil et en Italie. En Italie, il s'agit d'un homme de 70 ans, grand-père d'un enfant de 11 ans lui-même de retour du Mexique et qui est actuellement hospitalisé à Rome, selon le ministère de la Santé. Le grand-père est également hospitalisé. Le ministère a tenu à souligner qu'il s'agissait d'un «cas de contamination familiale et que des cas semblables s'étaient déjà produits dans d'autres pays». Il s'agit du 8e cas de grippe porcine déclaré en Italie. Les deux cas brésiliens ont été recensés à Rio de Janeiro et dans l'Etat de Santa Catarina, au sud du pays, portant à 6 le nombre de malades dans le pays.

Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) communiqué samedi, la grippe porcine a contaminé 3.440 personnes dans 29 pays et fait 48 morts (45 au Mexique, deux aux Etats-Unis et un au Canada). Mais ce bilan monte à 53 décès si l'on reprend le dernier chiffre officiel mexicain (48 morts) et ajoute le premier décès annoncé au Costa Rica et le 3e enregistré aux Etats-Unis. Les Etats-Unis comptent davantage de cas confirmés de grippe porcine que le Mexique, pays jusqu'alors considéré comme le plus touché par la maladie. Les autorités américaines ont recensé samedi 2.254 cas confirmés, alors que le Mexique a fait état de 1.626 cas confirmés. Les autorités sanitaires américaines se concentrent en priorité sur la recherche des caractéristiques du virus A(H1N1) et sur la mise au point d'un vaccin.

 

Ecoles fermées dans l'État de Jalisco

Au Mexique, l'épidémie a fait 1.626 malades et 48 morts, selon le dernier bilan officiel. Le dernier cas mortel date du 4 mai mais trois nouveaux décès suspects ont été recensés dans l'Etat de Jalisco, dans l'ouest du pays. Les autorités de cette région ont donc décidé de fermer les écoles, les cafés, restaurants, stades et autres lieux publics, comme l'avait fait pendant une semaine la capitale Mexico pour stopper la progression de l'épidémie. Par précaution les cafés et discothèques d'Acapulco (État de Guerrero) sont fermés par précaution. La rentrée scolaire est également reportée d'une semaine dans quatre Etats, dont Guerrero et Jalisco. Le ministre mexicain de la Santé affirme que son pays «a sans doute évité bien plus de morts au monde entier».

Le Canada est le troisième pays le plus touché avec 224 cas confirmés (242 selon l'OMS) et un premier décès considéré comme «lié» à la grippe A, annoncé vendredi. Des premiers cas ont aussi été enregistrés en Norvège et en Australie. Aucun nouveau cas n'a été confirmé en France, le nombre total de personnes contaminées s'établit donc toujours à 12, selon l'Institut de veille sanitaire. Outre ces 12 cas confirmés, il y a en France, à ce jour, 4 cas probables (1 en Ile-de-France, 2 en Alsace et 1 dans le Limousin) et 22 cas possibles, précise l'InVS.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) maintient un niveau d'alerte élevé de 5 sur 6, avertissant que le virus peut évoluer et devenir plus virulent à l'automne dans l'hémisphère nord. Les autorités sanitaires de certains pays ont souligné toutefois le faible taux de mortalité de l'épidémie actuelle, alors que la grippe saisonnière tue par exemple 4.000 personnes par an au Canada, 36.000 aux Etats-Unis et 2.500 en France.

Publié dans SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article