COMMUNIQUE

Publié le par angeline351









 
               



C'est grâce à des amendements au "projet de loi de développement et de
modernisation des services touristiques " que l'UMP compte faire passer
en catimini la proposition de loi du député MALLIE, en modifiant la teneur
de l'article 13.
Le titre de cet article est : "classement des communes touristiques", quoi
de plus naturel pour l'UMP d'y introduire le travail dominical dans les zones
touristiques proprement dites. Pour la ville de Paris, seraient notamment
concernés le Boulevard Haussmann ainsi que les Champs Élysées, du
moins pour commencer.
Toujours selon les sénateurs POZZO DI BORGO et MAUREY : "En
second lieu, il facilite l'octroi de dérogations au repos dominical dans des
périmètres spécifiques où des usages de consommation de fin de semaine
existent. Ces périmètres sont très souvent localisés à proximité de
secteurs touristiques dans les agglomérations de Paris, Lille et Marseille et
drainent dans la clientèle une part de touristes. Ils participent de
l'attractivité de ces agglomérations". Ces messieurs ne doivent pas
connaître ERAGNY ou MONTIGNY LES CORMEILLES où les touristes
sont inexistants.
Bref tout est bon pour les tenants du travail dominical pour tenter de
passer une proposition de loi refusée en son temps si fortement que
Monsieur Mallié avait du revoir 6 fois sa copie, ce n'est d'ailleurs pas cette
6ème version qui est proposée mais une version antérieure.
Ce projet de loi sera discuté les 7 et 8 avril au Sénat
Paris, le 7 avril 2009
Contacts :
- Françoise NICOLETTA : 01 48 01 91
33 ou 06 81 17 39 22
- Christophe LE COMTE : 06 68 66 25 24
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article