DIMANCHE :

Publié le par angeline351

logo-fo.jpg

Dimanche: les magasins de meubles utilisent peu les dérogations en province


15/12/2008 12h34 - SOCIAL-DISTRIBUTION-TRAVAIL-DIMANCHE - Monde (FRS) - AFP


PARIS, 15 décembre 2008 (AFP) - Les magasins de meubles, qui ont obtenu fin 2007 une dérogation pour ouvrir 52 dimanches dans l'année, l'utilisent "modérément" en province mais intégralement en région parisienne, a indiqué lundi la Fédération française de l'ameublement et de l'équipement de la maison (Fnaem).

Depuis le début de l'application de cette dérogation, "on peut dire que les magasins de meubles n'utilisent que modérément ce dispositif", a déclaré à l'AFP Jean-Charles Vogley, directeur des affaires économiques et du développement de la Fnaem, qui regroupe des enseignes comme Ikea, Conforama, Habitat ou Crozatier.

"Merci à la dérogation, car elle a permis de sortir d'une situation très compliquée en Ile-de-France, mais partout ailleurs, elle dépasse le besoin", a-t-il ajouté.

"En province, les magasins de meubles ouvrent entre 8 et 10 dimanches dans l'année, mais dans certaines zones rurales, c'est beaucoup moins", a souligné M. Vogley.

Le secteur de l'ameublement a obtenu une dérogation exceptionnelle, l'autorisant à ouvrir tous les dimanches, dans le cadre de la loi Chatel sur la consommation, adoptée fin décembre et appliquée depuis janvier.

Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a proposé lundi l'ouverture des magasins "un dimanche par mois" et "les quatre dimanches du mois de décembre" à Paris, Lyon, Marseille et Lille, à la veille de l'examen d'une proposition de loi sur l'extension du travail dominical, très controversée.

bow/anb/bg


© 1994-2008 Agence France-Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article