APRÈS LE SUICIDE D’UNE COLLÈGUE DE RASED

Publié le par Olympia Sylvie & Angeline1







 APRÈS LE SUICIDE D’UNE COLLÈGUE DE RASED


Le suicide d'une collègue rééducatrice dans une école de Massy (91) soulève une vive émotion parmi les enseignants de son école, de sa commune comme de tous les départements.

Appréciée pour sa conscience professionnelle, mère de deux enfants, le SNUDI-FO exprime toute sa sympathie à sa famille dans cette douloureuse épreuve et l’assure de son total soutien.
 
Face aux affirmations de la presse, le SNUDI FO tient à apporter les précisions suivantes :
 
- Cette collègue qui a souffert d’une légère dépression l’an dernier a repris le travail normalement depuis janvier 2008 (et non en septembre) sans aucun arrêt de travail depuis.
 
- La "psychologue" dont fait état la presse (pouvant laisser supposer que cette collègue était "suivie" par un psy) est en fait la psychologue scolaire du Réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) de l'école dont elle fait elle-même partie. C'est d'ailleurs cette même collègue qui, s'inquiétant de son absence, s'est mise à sa recherche et a découvert le drame.

Publié dans SERVICE PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article