GRANDE DISTRIBUITION ET COMMERCE

Publié le par angeline351


Voir

La grande distribution et le commerce ne semblent pas souffrir de la crise économique. Ces secteurs recrutent respectivement 29 000 et 22 000 collaborateurs d’ici la fin de l’année.

LSA, le magazine de la grande consommation a recensé les besoins de salariés des différentes enseignes. Dans l’alimentaire, de nombreux postes sont à prendre. D’ici à fin 2008, Carrefour envisage de recruter 8 000 personnes ; Casino, 7 000 ; Auchan, 6 000 ; Champion, 3 700 ; Monoprix, 2 500 ; Lidl, 1 100 ; Ed, 800. Environ 10 % de ces embauches concernent des cadres.


Le secteur non-alimentaire n’est pas en reste. Une vingtaine d’enseignes envisagent d’embaucher en nombre. Castorama annonce 2 500 postes d’ici à fin 2008 ; Décathlon et Leroy Merlin en ont 3 000 ; Conforama et Darty, 1 500, les Galeries Lafayette, 1000 ; Ikea, 2100...

Parmi les autres entreprises qui devraient recruter, citons Ludendo, Boulanger, Kiabi, Norauto, Les parfumeries Sephora, Fotovista, Alinéa, H&M, Kiloutou, The Phone House, Toys’R’Us, Printemps, Grand Optical, et Nature et Découvertes.


Fidéliser les salariés


La baisse des recrutements par rapport à 2007 est perceptible. Et l’objectif des enseignes n’est pas d’embaucher massivement, mais plutôt de « cibler la qualité des recrutements » et « de mettre en avant les compétences ».


Le turn-over étant assez répandu et la concurrence rude pour attirer le personnel qualifié et efficace dans le commerce, les enseignes ont aujourd’hui tendance à fidéliser leurs salariés. La concurrence vient aussi des banques et des assurances en quête de commerciaux efficaces. Et qui présentent aussi davantage d’attraits comme la semaine de 35 heures, par exemple, alors que dans la distribution, on ne compte pas son temps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article