TRAVAIL DU DIMANCHE

Publié le par Olympia Sylvie angeline351

> TRAVAIL DU DIMANCHE, LE PRÉFET INTERPRÈTE ET PRÉSUME
  Le P
réfet du Val d'Oise a pris des arrêtés permettant à des enseignes
    de   bricolage de faire travailler des salariés le dimanche au prétexte
 qu'ils vendent des meubles et des articles de jardin. Il anticipe la loi en s'appu

yant sur de présumés décrets qui sortiraient prochainement, pour corroborer ses positions.

Ce que le Préfet semble oublier :

– Le repos dominical est toujours une disposition d'ordre public ;
– Lors de l'examen de l'amendement à la loi CHATEL présenté par Madame Debre, le Sénat a expressément écarté le bricolage et l'équipement de la maison ne prenant en compte que la seule activité de l'ameublement. Ce qui est déjà trop.

Suivre la logique préfectorale du Val d'Oise reviendrait à permettre le travail de tous les salariés du commerce. En effet, aujourd'hui tous les magasins deviennent généralistes et vendent non seulement les articles liés à leur activité principale mais également des articles que l'on pourrait appeler périphériques. Toujours dans la même logique, il suffirait que des magasins d'habillement vendent des armoires pour faire travailler leurs salariés le dimanche.


prud'hommesprud'hommesprud'hommes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article