LES FEMMES CADRES VICTIMES

Publié le par Olympia Sylvie & Angeline

 


Les femmes cadres sont les premières victimes de discriminations salariales
undefinedUn article des Echos du jeudi 6 mars 2008 revient sur cette discrimination.

 

Effectivement, une étude publiée hier par l'Association pour l'emploi des Cadres (APEC) révèle que l'écart salarial entre les hommes et les femmes s'élève encore à 17% dans l'encadrement.

Même si la situation s'améliore progressivement, beaucoup de chemin reste à faire.

Ainsi, en 2007 la moitié des hommes cadres ont touché un salaire supérieur à 45.000 euros, alors que chez les femmes ce niveau médian ne dépasse pas les 38.400 euros, soit un écart de 17% entre les deux sexes.
Les interruptions de carrière (maternité, etc.) et le niveau de responsabilité ne peuvent en aucun cas expliquer la totalité de ce phénomène.

D'ailleurs, on peut remarquer que plus le taux de féminisation est important dans un métier, plus les écarts salariaux hommes-femmes cadres sont faibles (5%).

L'âge semble être un indicateur important : les écarts salariaux sont de 6% pour les cadres de moins de 30 ans, alors qu'il est de 38% pour ceux de plus de 55 ans.

A LCL, l'accord égalité Hommes-Femmes, signé par FO LCL, devrait indiscutablement permettre de diminuer ces écarts salariaux, sachant que la Direction engage chaque année une enveloppe spéciale pour cela. Il n'en demeure pas moins que de nombreuses salariées (préretraites, retraites) quitteront l'entreprise dans les années à venir sans un réel rééquilabrage de leurs rémunérations.


 

 


 

vos délégués FO

Olympia & Sylvie

 

Publié dans CADRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article