RAPPORT LARCHER

Publié le par Olympia,Sylvie & Angeline



COMMUNIQUE
Pour FORCE OUVRIERE le service public s'avère une
necessité absolue!
RAPPORT LARCHER
Première réaction
FORCE  OUVRIERE

:
Présenté sous une forme consensuelle, le rapport « Larcher » préconise une nouvelle réforme
profonde du système hospitalier.
En créant les « communautés hospitalières », il propose une restructuration de fond de l'offre
hospitalière sonnant le glas des hôpitaux de proximités. Or, en vertu d'une « réal politique » et
d'une juste adaptation, nous assistons à une remise en cause du tissu et du maillage hospitalier,
pivot de la permanence des soins, de l'égalité de traitement des citoyens, et garant d'un accès à des
soins de qualité pour tous.
Nous enregistrons avec satisfaction l'abandon de l'idée de la transformation du statut des
établissements en EPIC (Etablissement public industriel et commercial) ou PSPH (Etablissement
participant au service public hospitalier) ; idem pour le maintien du statut de fonctionnaire pour les
personnels, l'idée des Conventions Collectives n'étant pas retenue. Force Ouvrière sur ces sujets a
été entendu.
Cependant, nous n'adhérons pas aux mesures d'assouplissement des règles de gestion au profit
d'une approche purement privée (fin de la séparation ordonnateur comptable, abandon du Code des
Marchés Publics, contrats de gré à gré).
Par ailleurs en préconisant, même assortie de garanties, la concession du service public au secteur
privé lucratif, c'est un nouveau pas qui est franchi vers la marchandisation des soins.
Enfin, la contractualisation proposée aux médecins hospitaliers et l'introduction de la part variable
dans leur rémunération (en lien avec les résultats) sont de nature à remettre en cause leur
indépendance d'exercice et du statut unique des praticiens hospitaliers. Et cela n'est pas acceptable.
Au final ce rapport, parmi d'autres, dans le contexte de la RGPP (Révision Générale des Politiques
Publiques) et de restriction budgétaire dessine les contours du projet de Loi de modernisation de la
santé annoncé pour l'automne.
Force Ouvrière entend faire valoir son point de vue et ses revendications. En tant que syndicat libre
et indépendant, nous défendrons notre conception Républicaine du Service Public en général et
hospitalier en particulier ; elle s'appuie sur une protection sociale égalitaire, solidaire et la garantie
d'un accès pour tous à des soins de qualité.
A cet égard, Force Ouvrière défendra l'emploi public, les salaires, les statuts et garanties








vos délégués FO
Olympia & Sylvie

Publié dans SERVICE PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article