sauvons cette femme courageuse

Publié le par OLYMPIA ,SYLVIE & ANGELINE












Nous soutenons la libération d'Ingrid Bentacourt.
Nous soutenons cette femme courageuse que lutte pour défendre la misére des opprimées .
Aujourd'hui cette femme courageuse ,que n'a jamais eu peur de rien , et que son seul but était de défendre les droits de tout être humain est au plus mal sont état de santé s'agrave elle à besoin de nous tous .
soyons solidaires de cette femme unique de ses enfants et de sa famille en partécipant  le dimanche 6 avril a une marche blanche de soutien organisée en certaines villes de France  a Paris elle débuterà à 11h30 de la Place de L'Opera tandis que des marches auront également lieu à Avignon, Strasbourg,Marseille, Montpelier, Boudeaux, Toulouse, Nice, Saint-Nazaire Clemont Ferrand .....

Cette femme unique que après de brillantes études en sciences politiques à Paris, elle épouse un diplomate français. De retour en Colombie, elle est engagée au ministère des Finances à l'âge de vingt-neuf ans. Députée et sénateur, elle lutte contre la corruption et le trafic de cocaïne qui dévastent ce pays miné par plus de quarante ans de guerre civile, et dénonce les dirigeants compromis avec la mafia. Le projet de cette femme politique déterminée : assainir le pays le plus corrompu d'Amérique latine. En 1998, elle crée son parti, Oxygeno.
Ingrid Betancourt est une empêcheuse de tourner en rond :

la guérilla marxiste, les paramilitaires, les cartels de la drogue et les politiciens impuissants ou corrompus.
Elle se prépare à se présenter à l'élection présidentielle lorsqu'elle est enlevée par les FARC - forces armées révolutionnaires de Colombie - principale guérilla de Colombie avec plus de 17.000 hommes, inscrite par l'Union européenne et les Etats-Unis sur la liste des organisations terroristes, sur une route au sud de Bogota
Le 23 février 2002, le président Pastrana part en hélicoptère vers San Vicente del Caguán dans le but de rendre officielle la présence des forces armées dans la commune. À Ingrid Betancourt, qui le demande en tant que candidate à la présidence, les autorités refusent la possibilité de voyager par voie aérienne avec les journalistes qui accompagnent le chef de l'État[2]. Ingrid Betancourt, alors en campagne présidentielle, décide de ne pas faire marche arrière pour soutenir le maire de San Vicente del Caguán qui appartient à son parti politique. Ingrid Betancourt et Clara Rojas (sa directrice de campagne) passeront plusieurs barrages des FARC jusqu'à celui où elles sont arrêtées et enlevées
Si tu veux mieux connaître son histoire et les actions qu'elle a mené, elle a écrit un livre, paru en 2001, "la rage au
coeur".

Si on veut la libérer c'est maintenant , son refus depuis bientôt cinq semaines de s'alimenter et de se soigner demontre que malgré son affaiblissement physiologique extrême, elle n'a pas perdu une once de sa combativité et de sa clirvoyance.
Cette femme ne doit pas mourrir  , car elle est un exemple de courage pour toutes les femmes du monde




CETTE FEMME UNIQUE A BESOIN DE NOTRE SOUTIEN
Ne la laissons pas mourrir sans rien faire


Vos délégués FO
Olympia & Sylvie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article