REPOS DOMINICAL ENCORE ET ENCORE

Publié le par olympia

federation-habillement-a3.jpg
COMMERCE ET REPOS DOMINICAL
PASSERA-T-IL L'HIVER ?
LES DECLARATIONS REMETTENT EN CAUSE LE PRINCIPE DU REPOS DOMINICAL SE MULTIPLIENT.
Après les propos de M. Sarkozy devant l'université d'été du MEDEF , la dernière initiative en date: celle de la commission Attali, dans le second volet de so futur rapport dévoilé par Les Echos le 25  octobre dernier. Au milieu d'un floooorilège de proposotions qui ( feraient rougir n'importe quel économiste libéral , la commission réclame ni plus ni moins de rendre automatique l'ouverture dominicale du commerce de détail, de porter de cinq à huit dimanches par an le nombre  d'ouvertures exceptionnelles dans la grande distribuition et de décentraliser les procédures d'autorisation aux maires.
MOBILISATION TOUS
AZIMUTS
De leur côté, les défenseures du repos dominical commencent à s'organiser.Premièresfédérations FO concernées, la Fédération des Employés et celle de l'agriculture et de l'alimentation multiplient les délégations et les entervues auprès des interlocuteurs concernés.
En attente de rendez-vous avec les ministres de l'Economie et du travail, elles ont déjà rencotré la CGPME qui a réaffirmé son opposition à une ouverture des commerces le dimanche. 

Sur le plan juridique, les procédures entamées par l'Union départementale FO du Val-d-Oise devant les tribunaux contre les ouvertures sauvages ( particulièrement nombreuses dans ce département ) continuent de plus belle . Une demarche efficace puisque  certaines enseignes semblent vouloir échaper à une condamnation et , surtout, à une astreinte du même ordre que celle infligée à CONFORAMA (50 000 euros par succursale et  par dimanche travaillé).


vos délégués FO
Olympia & Sylvie




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article