Aliments contaminés : l’Europe accusée d’être une passoire

Publié le par angeline351

Aliments contaminés : l’Europe accusée d’être une passoire

Plus de 900 substances interdites dans les végétaux passeraient sous les radars européens. Un sénateur estime impératif le renforcement des contrôles.

Pour Laurent Duplomb, l’affaire du sésame contaminé révèle « la naïveté des autorités au sujet des importations de denrées alimentaires ». Le sénateur, qui vient de rendre un rapport d’information sur cette question dans le cadre de la commission des affaires économiques, n’y va pas par quatre chemins.

Pour lui, cette contamination à l’oxyde d’éthylène, mise au jour en septembre 2020 (voir tous nos articles sur le sujet) et dont « l’ampleur est en tout point exceptionnelle », révèle les défaillances des contrôles européens.

Contrôles renforcés seulement en cas d’alerte
Le sénateur considère que « la philosophie du système européen repose sur une confiance candide...

Publié dans EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article