PROUVEZ QUE VOUS ÊTES AVEC NOUS", DEMANDE ZELENSKY À L'UNION EUROPÉENNE

Publié le par angeline351

PROUVEZ QUE VOUS ÊTES AVEC NOUS", DEMANDE ZELENSKY À L'UNION EUROPÉENNE

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé aujourd'hui à l'Union européenne de prouver qu'elle est aux côtés de l'Ukraine dans la lutte pour sa survie et pour la défense de la liberté, en s'exprimant par vidéoconférence lors d'une session plénière extraordinaire du Parlement européen.

« Sans vous, l'Ukraine est seule. Prouvez que vous êtes avec nous, prouvez que vous ne nous laisserez pas seuls. Et alors la vie l'emportera sur la mort, et la lumière l'emportera sur les ténèbres", a déclaré Zelensky à la fin de son discours, sous l'ovation debout d'un hémicycle "coloré" en bleu et jaune, les couleurs du drapeau ukrainien, lors d'un débat au Parlement européen à Bruxelles sur l'agression militaire russe contre le pays.

Zelensky a commencé par dire que "ce matin a été très tragique" pour le peuple ukrainien, puisque "deux missiles de croisière ont frappé la ville de Kharkiv", faisant "des dizaines de morts".

Soulignant qu'il s'agit de "la ville avec le plus grand nombre d'universités en Ukraine", environ deux douzaines, et normalement avec beaucoup de vie, le président ukrainien a déclaré que ce qui est la plus grande place du pays a été touché par un missile.

« Elle s'appelle Praça da Liberdade et c'est la plus grande de notre pays. Pouvez-vous imaginer des missiles de croisière frapper cette place ? », a demandé Zelensky.

Le président du Parlement européen salue Zelensky pour avoir "montré au monde ce que signifie se tenir debout

 

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a salué aujourd'hui le président ukrainien Volodymyr Zelensky pour avoir "montré au monde ce que cela signifie de se tenir debout", condamnant "l'ombre noire projetée par la guerre de Poutine" après l'invasion russe de l'Ukraine.

« En ce jour important, je suis heureux d'annoncer que le président Zelensky s'adressera bientôt à nous […] et, Monsieur le Président, je tiens à vous remercier d'avoir montré au monde ce que signifie rester debout et de nous avoir rappelé les dangers de la complaisance. », a souligné Roberta Metsola.

S'exprimant à Bruxelles lors de la session plénière extraordinaire de l'Assemblée européenne consacrée aux affrontements en Ukraine, dus à l'invasion russe du pays la semaine dernière, le président du Parlement européen a condamné que ce débat intervienne à un moment "d'ombre portée par la guerre de [Vladimir] Poutine » ».

« Une guerre que nous n'avons pas provoquée. Une guerre que nous n'avons pas déclenchée. Une invasion scandaleuse d'un État souverain et indépendant », a-t-il déploré.

Au nom du Parlement européen, la responsable a également condamné "l'agression militaire russe contre l'Ukraine dans les termes les plus forts possibles", exprimant sa "solidarité avec tous ceux qui souffrent et tous ceux qui meurent".

"Le message de l'Europe est clair : levons-nous et nous ne détournerons pas les yeux de ceux qui se battent dans la rue pour nos valeurs face à l'énorme machine de guerre de Poutine", a-t-il dit, soulignant que le Parlement européen "soutiendra la juridiction de la Cour de justice". La justice pénale internationale et les enquêtes sur les crimes de guerre en Ukraine".

"Nous allons le tenir [Poutine] responsable, tout comme nous allons tenir Loukachenko responsable", a déclaré le président biélorusse, Roberta Metsola.

"Nous sommes confrontés à une menace existentielle pour l'Europe que nous connaissons, l'Europe pour laquelle tant de gens ont tant donné", a-t-il conclu.

 

Publié dans EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article