"Comme toutes les femmes du pays, j'ai peur pour mon mari", déclare la première dame d'Ukraine

Publié le par angeline351

"Comme toutes les femmes du pays, j'ai peur pour mon mari", déclare la première dame d'Ukraine

La première dame ukrainienne Olena Zelenska a de nouveau appelé les États-Unis et le monde à aider à mettre fin à la guerre en Ukraine.

Dans un échange de messages écrits avec ABC News, la première dame a admis que l'une de ses plus grandes préoccupations en ce moment est le bien-être et la sécurité de son mari, le président Volodymyr Zelensky, qui, selon les autorités ukrainiennes, a déjà été pris pour cible. de plusieurs tentatives d'assassinat.

« Comme toutes les femmes en Ukraine, j'ai maintenant peur pour mon mari. Je l'appelle tous les matins, je prie pour que tout se passe bien. Je sais aussi à quel point il est fort et résistant. Il peut tout supporter, surtout quand il défend les gens et les choses qu'il aime », a expliqué Zelenska.

Dans des messages échangés avec ABC News, la première dame d'Ukraine a réitéré l'appel à la fin du conflit. « Je pense que mon message est très similaire au reste du monde. Juste deux mots simples : STOP WAR", a écrit Olena Zelenska, qui a demandé à l'Occident de "nous aider à arrêter les atrocités russes en Ukraine".

La première dame a qualifié l'invasion russe de l'Ukraine et le meurtre de civils de "génocide".

« Aujourd'hui, notre pays et nos civils paient un lourd tribut au silence et à l'hésitation face à ce conflit (…) Nous avons perdu plus de 71 enfants à cause de la guerre russe. C'est un génocide du peuple ukrainien », a-t-il déploré dans des messages écrits dimanche.

Faisant référence au président russe et au sommet du Kremlin qui le soutient, Olena Zelenska s'est demandé si les dirigeants russes "avaient des sentiments humains sincères et normaux".

 

Publié dans EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article