"Les forces les plus puissantes du monde regardent de loin"

Publié le par angeline351

"Les forces les plus puissantes du monde regardent de loin"

Le président ukrainien a déclaré aujourd'hui que l'Ukraine se défendait, a déploré que "les forces les plus puissantes du monde regardent de loin" et a soutenu que les sanctions internationales étaient insuffisantes.

Seuls, nous défendons notre État. Les forces les plus puissantes du monde regardent de loin", a déclaré Volodymyr Zelensky.

Dans un discours adressé à la nation, le chef de l'Etat ukrainien a ajouté : « Les sanctions d'hier [jeudi] ont-elles convaincu la Russie ? Nous sentons dans nos cieux et sur notre terre que cela ne suffit pas.

Les chefs de gouvernement et d'État de l'Union européenne L'Union européenne s'est mise d'accord sur des sanctions qui seront formellement adoptées aujourd'hui, lors d'un Conseil extraordinaire des ministres des Affaires étrangères, à Bruxelles.

Le président américain Joe Biden a également annoncé que les États-Unis et leurs alliés renforceront les sanctions contre la Russie et que le dispositif de l'OTAN en Allemagne sera renforcé par des troupes américaines.

Dans le même discours, Zelensky a également soutenu que "tôt ou tard" la Russie devra "parler" à l'Ukraine pour mettre fin aux combats et a dénoncé que Moscou visait également des zones civiles.

D'un autre côté, il a loué "l'héroïsme" ukrainien face à l'avancée russe.

"La Russie devra nous parler tôt ou tard. Pour parler de la façon d'arrêter les combats et d'arrêter l'invasion. Plus tôt cette conversation commencera, moins les pertes pour la Russie elle-même seront importantes", a-t-il défendu.

Le responsable a également déclaré que les défenseurs du pays avaient contrecarré les plans opérationnels de l'invasion russe le premier jour.

Les forces russes "ont commencé à bombarder des zones civiles. Cela nous rappelle [l'offensive nazie en] 1941", a déclaré Zelensky dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, prononçant la phrase en russe.

Moscou a lancé jeudi à l'aube une offensive militaire en Ukraine, avec des forces terrestres et des cibles de bombardement dans plusieurs villes, qui a déjà fait au moins une demi-centaine de morts, dont 10 civils, sur le territoire ukrainien, selon Kiev.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que "l'opération militaire spéciale" en Ukraine vise à "démilitariser et dénazifier" son voisin et que c'était le seul moyen pour le pays de se défendre de ses "résultats" et de sa "pertinence".

L'attaque a été immédiatement condamnée par la communauté internationale en général et a provoqué des réunions d'urgence de plusieurs gouvernements, dont le portugais, et de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), de l'UE et du Conseil de sécurité de l'ONU.

Publié dans EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article