Yves Claude, le nouveau PDG d'Auchan change la direction d'Auchan France

Publié le par angeline351

Yves Claude, le nouveau PDG d'Auchan change la direction d'Auchan France

- A peine nommé PDG d'Auchan, Yves Claude s'apprête à annoncer un grand changement dans l'organigramme d'Auchan France. Philippe Brochard, actuel président d'Auchan Russie, deviendra directeur général France à la place de Jean-Denis Deweine. Alexandre Mulliez, vice-président France, petit-fils de Gérard Mulliez, devrait perdre ce poste et se voir confier une autre mission.

Après des semaines de vacance de pouvoir, la présidence d'Auchan France retrouve enfin une tête. Le 8 octobre, Francis Cordelette annonçait sa démission. Quasiment deux mois plus tard, Yves Claude, le nouveau PDG du groupe, et l'AFM ont décidé qui le remplacera. Et ce sera... Yves Claude lui-même, preuve que c'est bien l'Hexagone qui constitue le coeur du problème. Dans quelques jours, l'ancien président de Decathlon devrait annoncer, selon nos informations, qu'il prend la tête d'Auchan France. Voilà qui renforce encore plus le pouvoir de celui dont, dans les rangs de l'AFM, on dit que "c'est un très grand professionnel du retail, qui réussit depuis 20 ans et joue collectif. Il prête attention aux sens et aux gens avant les résultats, qui en seront une conséquence heureuse. Et il a la confiance de son actionnaire". Ce dernier point n'est pas des moindres. Ces dernières années, plus d'un dirigeant d'Auchan a valsé, faute de conserver la confiance de la famille Mulliez, septième fortune professionnelle de France, qui commence à s'agacer de voir son navire amiral flancher... et ses dividendes s'effriter.

En tant que nouveau président d'Auchan, Yves Claude devrait, selon nos informations, procéder d'ici les tout prochains jours

à une recomposition de son conseil d'administration. Jean-Denis Deweine, l'actuel directeur général, en poste depuis juin 2019, serait remplacé par Philippe Brochard, l'actuel président d'Auchan Russie. Quant à la fonction de vice-président France, occupée par Alexandre Mulliez, petit-fils de Gérard Mulliez, depuis le début d'année, elle est sur la sellette. Le rôle de ce trentenaire, dont le manque d'expérience est pointé du doigt par certains en interne, devrait en tout cas évoluer. Comme souvent chez les Mulliez, il n'est a priori pas question de se séparer de ces deux dirigeants, mais plutôt de leur trouver d'autres missions au sein de l'entreprise. Des discussions sont actuellement en cours avec Yves Claude. 
Un retournement comme en Russie?
Ce branle-bas de combat intervient dans un contexte difficile pour Auchan France. L'enseigne, pénalisée par ses grands hypermarchés, et par l'absence d'une vision stratégique claire et durable, voit d'année en année ses parts de marché s'effriter. Elle a perdu 3 points en onze ans selon Kantar World Panel, un record. Le choix de Philippe Brochard est à ce titre intéressant. Il a participé au retournement en cours d'Auchan en Russie. Dans ce pays, le distributeur a annoncé au premier semestre 2021 de très bons résultats, après plusieurs années difficiles.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article