Négociation Annuelle Obligatoire - Transport routier de marchandises : Échec prévisible !

Publié le par angeline351

Négociation Annuelle Obligatoire - Transport routier de marchandises : Échec prévisible !

 

Communiqué de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique Force Ouvrière - UNCP

Le 6 décembre, à 14h30, s’est tenu le 2e round des NAO 2021 dans le secteur Transport Routier Marchandises.

Comme à leur habitude, les parties patronales sont restées fidèles à elles-mêmes : gagner du temps pour que les augmentations salariales interviennent le plus tard possible. Pas de mandat réel de négociation en arrivant avec un chiffre bloqué.

Cela donne donc :

 pour l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE) : + 5% et rien d’autre ;
 pour la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR) : +4,2% et demande de Permis Pro.

TLF étant une OP uniquement tournée vers la Logistique, il est inutile pour notre OS d’en parler.

Concernant les autres revendications, toutes OS confondues, c’est : Circulez, y a rien à voir !

Les généreux patrons du Transport routier de marchandises (TRM) ont donc évolué de +0,5% pour OTRE et 0,2% pour la FNTR, sur des coefficients conventionnels en dessous du Smic depuis le 1er octobre 2021. A cela il faut ajouter (s’il y a signature) un délai d’extension d’accord de 6 à 8 mois pour une application à l’ensemble des salariés (es) du TRM. 

Incompréhensible ! Pour un secteur qui a du mal à être attractif.

Incompréhensible ! Car certains secteurs en tension comme le Nettoyage, Hôtel/Café/Restaurants montrent la voie et arrivent à avoir de véritables négociations.

Du côté de notre ministre délégué des Transports, RAS mise à part d’avoir la tête dans les nuages de l’aérien !

Plus que jamais, la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP maintient son appel à la mobilisation, à l’action du 13 au 17 décembre 2021.

3e round NAO le 5 janvier 2022.

TRANSPORTS ET LOGISTIQUE
Secrétaire général

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article