Classement des fortunes en France : Les plus grosses chutes de 2021

Publié le par angeline351

Classement des fortunes en France : Les plus grosses chutes de 2021

Chaque année, Challenges sort son classement des 500 plus grosses fortunes de France. La cuvée 2021 est forcément marquée par la crise sanitaire de 2020 qui s’est rapidement transformée en crise économique. Le magazine Challenges a donc décidé de réaliser un top 10 des plus grosses chutes de l’année.

La pandémie mondiale a créé d’importantes disparités au niveau du pouvoir d’achat des Français. Il en va de même pour la fortune des héritiers et grands patrons d’entreprises de l’Hexagone. En effet, si leur fortune a connu un bond de 30% cette année, atteignant presque les 1 000 milliards d’euros, certains d’entre eux ont malgré tout vu leur pécule s’envoler.

Comme le précise Challenges dans son classement des plus grosses fortunes de France, les disparités sont surtout observées entre le top 10 et le reste du palmarès. En effet, les 10 premiers affichent une fortune supérieure de parfois 100 milliards d’euros par rapport au reste du classement.

Comment le COVID a impacté les plus grandes fortunes de France
Sans surprise, les dirigeants à la tête d’industries frappées par la crise voient forcément leur fortune baisser. Mécaniquement, des patrons de marques de vêtements dont les magasins sont restés fermés trois à quatre mois cette année. Plusieurs d’entre eux n’ont pas su saisir l’opportunité que représentait l’e-commerce durant cette période.

La fermeture des entreprises pendant le premier confinement et le recours forcé au chômage partiel ou au télétravail pendant l’année 2020 a également induit des baisses de fortunes de la part de certains acteurs de l’automobile ou des services, à l’image de la famille Bellon, à l’origine de Sodexo.

Parallèlement à l’impact négatif du COVID sur les plus grandes fortunes françaises, il semblerait que la pandémie ait eu des effets positifs, notamment au niveau des investissements. Interviewé par Challenges, le directeur de BNP Paribas Banque Privée, Nicolas Otton, explique que cette période a été propice à une évolution des placements de la part des plus grandes fortunes de France et des dirigeants : « Les 1000 clients entrepreneurs que nous interrogeons chaque année l’expriment clairement : 7 sur 10 souhaitent investir dans des placements responsables, avec une proportion encore plus importante chez les jeunes générations. »

En outre, Nicolas Otton observe que la transmission au sein d’entreprises familiales se fait de plus en plus rapidement ces derniers temps, mais celles-ci sont souvent frappées par un mal. En effet, le top 10 des plus grosses chutes de fortunes comprend de nombreux héritiers.

10 – Alain Mérieux (Institut Mérieux, bioMérieux)
Alain Mérieux est l’héritier de la famille Mérieux. Son grand-père a fondé le célèbre Institut Mérieux dont fait partie bioMérieux, une société spécialisée dans le diagnostic in vitro. À l’origine, l’Institut Mérieux développait des vaccins (activité cédée lorsqu’Alain Mérieux a repris le flambeau de l’entreprise familiale). Depuis, le groupe s’est diversifié, se positionnant sur des sujets comme la sécurité alimentaire ou l’immunothérapie.

Alain Mérieux a vu sa fortune connaître une baisse importante de 17% en 2020 alors que l’activité de l’Institut Mérieux a connu une belle année, notamment grâce à la pandémie. Aujourd’hui, la fortune d’Alain Mérieux est estimée à 6,6 milliards de dollars.

 Robert Lascar (Omnium)
Robert Lascar est assez peu connu et son nom ne donne que peu d’indices sur son activité. Pourtant, il est à la tête de marques assez connues du grand public. En effet, originaire de Brest, Robert Lascar est président d’Omnium, un groupe spécialisé dans le textile qui possède des enseignes comme Devred ou Bouchara. Omnium est une entreprise familiale fondée par la famille Lascar.

En 2020, forcément, la crise a eu un impact considérable sur l’industrie du textile et les marques possédées par Omnium. Les magasins sont restés fermés pendant plusieurs mois l’an passé et le groupe a même cédé sa marque Burton fin 2020. Aujourd’hui, la fortune de Robert Lascar est estimée à 260 millions d’euros. Le dirigeant d’entreprise a perdu presque 19% de sa fortune.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article