Une mutation du variant indien inquiète beaucoup

Publié le par angeline351

Une mutation du variant indien inquiète beaucoup

Un nouveau variant est apparu récemment : le variant Delta Plus. Il est la mutation du variant Delta d’origine, pour l’instant Delta Plus semble très peu répandu. Mais l’Inde et le Royaume-Uni s’inquiètent de sa contagiosité qui serait plus forte.

Qu’est-ce que la mutation Delta Plus ?
Le nouveau variant Delta Plus est en fait une mutation du variant indien Delta. Cette mutation est scientifiquement appelé AY.1. « En plus des mutations qui caractérisent ce variant Delta, des acquisitions indépendantes de nouvelles mutations sont sporadiquement détectées actuellement » , explique Santé Publique France.

Au 16 juin 2021, plusieurs cas de Delta Plus ont été repérés, un cas au Canada, un en Russie, un en Turquie, 3 au Népal, 9 en Pologne, 15 au Japon, 18 en Suisse, 22 au Portugal, 38 en Angleterre et 83 aux Etats-Unis. Ce mercredi 23 juin, le ministre de la Santé indien a déclaré que 40 cas avait été identifiées sur le territoire.

Les autorités indiennes expliquent qu’il y a en réalité « d’autres variants Delta Plus, avec d’autres mutations » . La mutation Delta Plus inquiète car il présenterait une plus grande transmissibilité, un ciblage accru des cellules pulmonaires et une réduction de l’efficacité des anticorps.

Ce variant est-il plus dangereux ?
Les autorités indiennes considèrent cette mutation du variant Delta comme pouvant représenter un danger important pour la santé publique. L’Organisation Mondiale de la Santé s’est voulue rassurante, assurant que ce ce variant Delta Plus n’était pas courant pour le moment. Toutefois, l’OMS a ajouté que le variant Delta et ses mutations présentaient un risque plus élevé pour la santé publique, car ils sont davantage transmissibles.

Des études sont encore en cours concernant la virulence de cette mutation. Sa capacité à provoquer plus de cas graves, ou sa résistance au vaccin n’ont pas été démontrées.

« Nous n’avons pas vraiment de raisons de croire qu’il est plus dangereux que le Delta d’origine » , affirme le virologue Jeremy Kamil à la BBC. D’après lui, cette mutation pourrait peut-être plus infecter les personnes qui ont déjà contracté le Covid-19 ou ceux qui n’ont pas reçu les deux doses de vaccin.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article