Linky : pas de coût supplémentaire pour les particuliers selon le gouvernement

Publié le par angeline351

Linky : pas de coût supplémentaire pour les particuliers selon le gouvernement

Après la publication d’un article du Parisien prévenant les Français qu’ils allaient devoir payer l’installation du compteur Linky, le gouvernement a clarifié la situation.

Pas de coût supplémentaire pour les particuliers
Interrogée à l'Assemblée Nationale par le député LFI du Nord Adrien Quatennens, la ministre déléguée à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, a répondu : « Les consommateurs ne paieront pas un coût supplémentaire dû à Linky ». 

Emmanuelle Wargon a ensuite expliqué : « Enedis exerce une mission de service public régulée, rémunérée au travers d'un tarif d'utilisation des réseaux d'électricité, sous le contrôle de la Commission de régulation de l'énergie. La CRE a vérifié et confirmé que le coût total du projet sera inférieur au budget initial et que les économies de charge prévues seront bien au rendez-vous et donc incluses dans le tarif ».

La CRE avait bien prévenu en décembre dernier d'une hausse du futur tarif d'utilisation des réseaux d'électricité, représentant 15 euros de la facture annuelle d'un particulier à l'horizon 2024. Mais elle attribuait essentiellement cette hausse à l'essor des renouvelables (raccordement des sites de production, développement du véhicule électrique...). Concernant Linky, la CRE estimait effectivement que les économies permises par Linky devaient permettre de « compenser » la hausse des charges associée à son déploiement.

130 euros financés par Enedis
Laurent Méric, le porte-parole d’Enedis, a affirmé sur le plateau de « Touche pas à mon poste »
mercredi 2 juin 2021, que le compteur Linky n’impacterait pas la facture d’électricité des clients : « Ces 130 € que vous considérez, c’est Enedis qui les finance. Effectivement, globalement ça coûte environ 130 euros par compteur multiplié par 35 millions de clients, c'est-à-dire autour de 5 milliards d'euros. Comment c'est financé ? C'est financé par les économies que nous Enedis, société de service public qui acheminons l'électricité, allons réaliser à partir de 2022 sur nos frais à nous, sur notre fonctionnement, sur nos investissements. Parce que le réseau sera de meilleure qualité », a-t-il expliqué. Et d'ajouter : « Toutes ces économies sur les 20 années qui arrivent vont servir à rembourser ces 130 euros ».

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article