Technicien de laboratoire, préparateur en pharmacie hospitalière, diététicien : les mesures signées en juillet 2020 seront appliquées !

Publié le par angeline351

Technicien de laboratoire, préparateur en pharmacie hospitalière, diététicien : les mesures signées en juillet 2020 seront appliquées !

La Fédération FO des personnels des Services Publics et de Sante (FO-SPS), à l’initiative des revendications pour inclure, les Techniciens de Laboratoire, Préparateurs en Pharmacie Hospitalière et Diététiciens dans le protocole d’accord des mesures RH du Ségur de la santé, vient de recevoir, par écrit, du cabinet du ministre de la Santé, la confirmation et le calendrier de l’application des mesures signées dans le Ségur !

Suite à notre courrier du 5 mai 2021 demandant au ministère un positionnement claire et sans ambiguïté sur l’application des mesures du Ségur pour ces trois métiers, la Fédération FO SPS se félicite des avancées majeures pour ces trois corps.

En effet, comme le confirme le ministère, les Techniciens de Laboratoire, Préparateurs en Pharmacie Hospitalière et Diététiciens seront :

• Réingénierés au niveau licence à Bac+3 ;
• Reclassés de la grille B NES vers la grille de catégorie A type, au même niveau que les infirmiers en soins généraux et spécialisés ;
• Positionnés sur les nouvelles grilles A type en janvier 2022, quel que soit l’état d’avancement des travaux de réingénieries.

La Fédération FO-SPS se félicite d’avoir gagné sur ces revendications quant on sait que le ministère voulait attendre la fin des travaux de réingénierie de ces diplômes pour procéder aux reclassements. Celle-ci, durera un certain nombre de mois en raison de la charge de travail mais également à cause des difficultés générées par de nombreux employeurs du secteur privé et public. Cependant, cela ne sera plus une condition bloquante pour le passage sur les nouvelles grilles !

Ces personnels trouvent enfin la reconnaissance qu’ils attendent depuis 2012, actée dans le Ségur de la Santé.

Ces métiers viennent donc rejoindre les grilles d’infirmiers comme cela était le cas il y a une décennie. Sans polémique aucune, les revendications et l’action syndicale non corporatiste permettent d’avancer, de reconnaitre les agents, tout en gardant une cohérence dans les grilles et les déroulements de carrière de chacun. Si nous pouvons comprendre l’impatience de tous, certains délais sont incompressibles que nous le voulions ou non.

SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ
Secrétaire général

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article