Nantes: un 1er Mai pour préparer les conditions d’une mobilisation de la classe ouvrière

Publié le par angeline351

Nantes: un 1er Mai pour préparer les conditions d’une mobilisation de la classe ouvrière

1er Mai 2021 -  journée internationale des travailleurs.

L’Union Départementale de Loire-Atlantique a organisé un meeting sur la place de la gare de l’Etat à Nantes ce jour 1er mai (10H30). Les 300 participants ont ensuite manifesté pour rejoindre le défilé CGT, FSU et Solidaires à la hauteur de la croisée des trams.

Claire Compain, présidente de l’Union Départementale des Retraités 44, a expliqué la situation inacceptable dans lequel se trouve l’hôpital en pleine pandémie : 


"Depuis plusieurs années nos camarades hospitaliers n’ont cessé d’alerter sur les conséquences prévisibles des suppressions de postes les suppressions de lits, les regroupements de structures et des fermetures de sites. Dans les années 80, les dépenses hospitalières représentaient 58% des dépenses de l’assurance maladie. Aujourd’hui en 2020, elles représentent moins de 50 %. 4179 lits ont été supprimés par le gouvernement Macron pour la seule année  2018, 3408 en 2019 et le gouvernement poursuit dans la même direction". 

Michel Le Roc’h, secrétaire de l’Union Départementale 44, a pointé la responsabilité du gouvernement dans la situation : 


"le gouvernement utilise la pandémie depuis un an pour poursuivre son offensive misérable contre les libertés, les services publics dont l’école, les conquêtes sociales et pour abaisser encore et encore le coût du travail (…). N’est-il pas temps dans ces conditions de préparer les conditions d’une mobilisation de la classe ouvrière pour contrer cette offensive du gouvernement". 


 

 

Publié dans INFORMATION, FO44, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article