L'actrice Maria João Abreu est décédée

Publié le par angeline351

L'actrice Maria João Abreu est décédé

L'actrice Maria João Abreu est décédée ce jeudi, a annoncé SIC Notícias, station du groupe de chaînes de l'actrice de 57 ans.

L'actrice Maria João Abreu est décédée. La nouvelle a été avancée par SIC, où l'actrice travaillait. L'actrice a été admise à l'hôpital Garcia de Orta d'Almada.

L'actrice de 57 ans a été admise à l'hôpital Garcia de Orta (HGO), à Almada, après avoir subi un accident vasculaire cérébral hémorragique. L'actrice,  selon SIC , s'est sentie mal et s'est évanouie pendant les enregistrements du feuilleton qui est produit pour la chaîne. L'actrice fait partie du casting du feuilleton "A Serra " , diffusé par SIC depuis février.

Une vie dédiée au théâtre, portée par la télévision
L'actrice Maria João Abreu, décédée aujourd'hui à l'âge de 57 ans, a commencé sa carrière professionnelle dans le théâtre, une passion qu'elle n'a jamais abandonnée, mais c'est la télévision qui a gagné sa popularité, grâce à des productions telles que "Médecin de famille".

La télévision est le médium dans lequel il travaille le plus et qui lui donne la plus grande visibilité, ayant participé à plus de 60 programmes, dont des téléfilms, des séries et des feuilletons.

Sa carrière d'actrice remonte cependant à 1983, quand, à l'âge de 19 ans, elle fait ses débuts professionnels au Théâtre Maria Matos, dans la comédie musicale «Annie», de Thomas Meehan, mise en scène par Armando Cortez.

Cela a été suivi par plusieurs autres émissions de magazines au Parque Mayer, jusqu'à ce qu'il participe, à la Casa da Comédia, à «Le dernier des Marialvas», de Neil Simon, une pièce créée en 1991, ce qui lui donnerait une visibilité et une reconnaissance en tant que comédienne.

Après plusieurs performances dans des magazines, notamment au Teatro Maria Vitória et aux anciennes Variedades, Maria João Abreu est passée au Teatro Aberto, où elle a travaillé avec João Lourenço dans «As Presidentes», de Werner Schawb, et avec José Carretas, dans «Coelho Coelho », Par Céline Serreau. Avec Manuel Cintra et José Carretas, il a également réalisé «Bolero», présenté au Centro Cultural de Belém (CCB).

Mais ce n'est pas seulement la joie, le succès et la reconnaissance qui a fait sa carrière professionnelle. Le théâtre lui a également apporté dégoût et souffrance, comme il le racontait dans une interview avec Daniel Oliveira, dans l'émission «Haute définition», en 2019, dans laquelle il avouait avoir été victime de «brimades», au point de «partir» à l'hôpital avec une crise d'angoisse 

«C'était sérieux, très sérieux. J'ai fait de nombreux cauchemars. J'en suis venu à penser que c'était quelque chose de personnel. On m'a dit que non, de personnes qui avaient déjà été victimes de «brimades» par la même personne », avait-il révélé à l'époque, en disant qu'il avait été regardé avec« haine », craché au visage, pressé et poussé avant de partir sur scène.

La vie professionnelle de Maria João Abreu a pris un tournant en 1998, année où elle a fondé, avec l'acteur José Raposo (avec qui elle était mariée depuis 1985), la société de production Toca dos Raposos, responsable de succès tels que le magazine «Ó Troilaré, Ó Troilará »et la comédie musicale« Mulheres ao Poder », une adaptation de« Lisístrata »d'Aristophane.

C'est également cette année-là qu'elle prend le personnage de Lucinda, une employée de maison à l'accent nordique, dans la série télévisée «Médico de Família» (1998-2000), et la transforme en l'une des protagonistes de l'action.

Publié dans INFORMATION, PORTUGAL, EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article