Frais professionnels routiers

Publié le par angeline351

Frais professionnels routiers

Communiqué de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP

Le Bulletin Officiel de la Sécurité Sociale (Boss) a été mis à jour le 31 mars pour une mise en application au 1er avril 2021. Quelle ne fut pas notre surprise d’y retrouver les frais professionnels des routiers ! En d’autres termes, ce que l’ACOSS n’avait pas réussi à faire depuis des années, le Boss (Sécu) lui l’a fait sans en parler à quiconque et surtout pas aux représentants des salariés et employeurs.

Notre Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP est la seule à avoir vu cette manipulation du Boss. Elle a informé certains journalistes spécialistes du transport routier. On peut d’ailleurs remercier Marie Freor du journal Les Routiers qui a fait un superbe papier et travail sur le sujet. Bien évidemment, cela a mis le feu aux poudres dans le Landernau des routiers.

Avec les autres Organisations Syndicales nous avons écrit au ministère des Transports et à la DGITM en ces termes je ne sais pas qui en a eu l’idée mais vous êtes en train de mettre le feu au monde du transport routier et plus précisément aux routiers. Cette information est en train de prendre une très, très grande ampleur et devient socialement ingérable.

Pour l’instant, pour toute réponse de la DGITM nous regardons comment cela est apparu dans ce BOSS et revenons vers vous.

Que les choses soient claires, la FNTL FO/UNCP a toujours revendiqué une vraie augmentation de salaire plutôt que des frais de route pour tout un tas de raisons qu’il serait trop long d’expliquer ici. Notre Fédération ne participe pas à la Smicardisation des salariés des transports, preuve en est les dernières NAO transports et logistique non signées par FO.

Maintenant, un salarié qui est sur la route a des contraintes pour se nourrir ; faire sa toilette et se reposer. Ces contraintes-là ont été payées au forfait depuis le protocole des frais professionnels de 1971. Il n’est pas question pour la FNTL FO/UNCP que cela disparaisse ! Il n’est pas question que Bercy (finances) prenne des impôts. S’il y a de l’argent à prendre que ces messieurs/dames de la sécu et de Bercy aillent le chercher chez les 500 plus riches Français qui ont un patrimoine s’élevant à 30% du PIB, alors que c’était 10% en 2009.

+ 150% en 10 ans, là il y a du pognon ! pas chez les salariés des transports car pour eux « les poches sont vides ». Alors, Monsieur le Premier ministre, Monsieur le ministre délégué des Transports, n’allumez pas la mèche !

TRANSPORTS ET LOGISTIQUE
Secrétaire général

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article