Emmanuel Macron s'adresse aux expatriés : une lettre qui tombe à pic

Publié le par angeline351

Emmanuel Macron s'adresse aux expatriés : une lettre qui tombe à pic

Alors que les Français de l’étranger ne sont toujours pas mentionnés dans les discours présidentiels, Emmanuel Macron leur a envoyé pour la première fois une lettre leur étant directement adressée. A l’approche des élections consulaires, le message n’est pas passé inaperçu.

La lettre d’Emmanuel Macron aux Français de l’étranger
Envoyée aux Français de l’étranger présents sur les listes consulaires, la lettre d’Emmanuel Macron s’adresse en deux pages et demie aux Français établis hors de France. « Je tenais à vous écrire pour vous assurer que la France est et restera à vos côtés comme elle l’est depuis le début de la pandémie », peut-on ainsi lire. Le courrier énumère ensuite les différents dispositifs mis en place par le gouvernement pour aider les Français de l’étranger en proie à la pandémie : le plan de soutien de 220 millions d’euros, l’enseignement à distance pour les établissements français ou encore le dispositif SOS Un toit. Emmanuel Macron souligne également l’inclusion des expatriés dans la campagne vaccinale tricolore et l’espoir du vaccin pour la mobilité internationale.

Le président profite de cette lettre pour dévoiler ses trois ambitions pour accompagner les Français de l’étranger : l’amélioration des services, notamment via le lancement de la plateforme France Consulaire; le développement de l’enseignement français à l’étranger; et la représentation des Français à l’étranger. Evoquant les élections consulaires de mai prochain, Emmanuel Macron encourage les expatriés à « participer à ce moment important de notre vie démocratique ». Le président conclut par ces mots : « Vous pouvez compter sur mon soutien et mon engagement pour vous aider à traverser cette période tourmentée. Et pour continuer à porter haut les valeurs françaises et européennes ».

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article