Emmanuel Macron : Cet objectif qu’il garde en tête mais qui fait scandale

Publié le par angeline351

Emmanuel Macron : Cet objectif qu’il garde en tête mais qui fait scandale

Emmanuel Macron a abordé de nombreux sujets durant l’interview

 

Renforts dans la police, débat sur la consommation de drogue, modernisation de l’uniforme policier, généralisation des caméras-piétons et création d’une réserve pour la police nationale ainsi qu’un agrandissement de la réserve de la gendarmerie… Emmanuel Macron a évoqué tous les sujets lors d’un entretien avec Le Figaro. Et plus particulièrement sur la sécurité, un sujet qui revient énormément depuis plusieurs mois désormais.

Le Chef de l’Etat a déclaré que la généralisation des caméras-piétons, une des mesures de la loi « sécurité globale » adoptée jeudi par le Parlement, aura lieu cet été avant que celle-ci soit étendue à tous les policiers. « Elles vont tout changer car elles vont aider à prévenir les dérapages et à inhiber les gens violents » , a souligné Emmanuel Macron.

De plus, le locataire de l’Elysée a annoncé la création d’une école de guerre à Montpellier avec des formations de trois à six mois tout au long de la carrière des policiers. A cela vient s’ajouter une modernisation complète de leur uniforme et le calot qui vient remplacer la casquette

Objectif 10 000 renforts dans la police et gendarmerie d’ici 2022
L’objectif est clair : tenir la promesse de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici à la fin de son mandat. Par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé la création d’une réserve dans la police. Celle-ci s’élèvera à 30 000 personnes. Ainsi que l’agrandissement de la réserve des gendarmes de 20 000 personnes en plus.

A l’heure actuelle, le Chef de l’Etat a confié que 6.214 membres des forces de l’ordre ont été recrutés. Avant d’ajouter que 2 000 policiers et gendarmes viendront grossir les effectifs. « Chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017. Ça rassure les gens, ça dissuade les délinquants » , assure-t-il. Selon le Président de la République, l’Etat ira « au bout du bout de ce plan des 10 000 » .

Cet objectif du président fait polémique et n’apparaît pas du tout pour certains comme une priorité.


Alors que nos hôpitaux souffrent, que nos écoles manquent de professeurs, 

 annonce l’embauche de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici la fin du quinquennat. C’est à l’aune des décisions qu’on mesure les priorités d’un gouvernement. Scandaleux

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article