Sur les réseaux sociaux, l'UNEF s'interroge et ironise : "le gouvernement pense que ses passages sur Twitch ou YouTube c'est suffisant pour répondre à nos préoccupations ? Pas du tout!". Accusateur le syndicat pointe du doigt la situation des étudiants et étudiantes qui "meurent de faim et d'angoisse".

Publié le par angeline351

 

Sur les réseaux sociaux, l'UNEF s'interroge et ironise : "le gouvernement pense que ses passages sur Twitch ou YouTube c'est suffisant pour répondre à nos préoccupations ? Pas du tout!". Accusateur le syndicat pointe du doigt la situation des étudiants et étudiantes qui "meurent de faim et d'angoisse".

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article