Plano de Desconfinamento: O que vai mudar na vida do país – e de cada um dos portugueses

Publié le par angeline351

Plano de Desconfinamento: O que vai mudar na vida do país – e de cada um dos portugueses

 

La résolution du Conseil des ministres n ° 19/2021, qui établit une stratégie de levée des mesures d'endiguement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la maladie COVID-19, a déjà été publiée dans Diário da República. Lisez ici en entier.

Résolution du Conseil des ministres n ° 19/2021

Au cours de l'année écoulée, la situation épidémiologique au Portugal a exigé l'adoption de plusieurs mesures extraordinaires. Certaines de ces mesures impliquent nécessairement la restriction des droits et libertés, notamment en ce qui concerne les droits de circulation et les libertés économiques.

Ces dernières semaines, l'effort des Portugais a permis une réduction soutenue du nombre de nouveaux cas quotidiens de personnes infectées par la maladie COVID-19, avec une réduction similaire du nombre de patients hospitalisés et du taux d'occupation des unités de soins infirmiers. soins intensifs, ayant dépassé les critères identifiés par les experts comme fondamentaux pour la maîtrise de la pandémie.

Au vu de ce qui précède, le gouvernement considère, après avoir écouté la communauté scientifique et compte tenu de la situation actuelle, que le moment est venu d'entamer un processus de levée des mesures restrictives - tout en respectant la nécessité de le faire lentement, progressivement et sans Préjugé de la poursuite, il est essentiel de maintenir en priorité la lutte contre la pandémie - qui permet la reprise progressive des activités, à savoir l'activité économique et notre vie en société.

Cependant, comme déjà indiqué, il est essentiel que la levée des mesures soit lente et progressive et que les effets des mesures sur l'évolution de la pandémie soient systématiquement évalués, afin de pouvoir maîtriser la maladie; ce n'est qu'alors qu'il sera possible de maîtriser l'augmentation inévitable des nouveaux cas d'infection à laquelle conduira cette levée des mesures, bien que lente et progressive.

En conséquence, une stratégie de levée des mesures de confinement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la maladie COVID-19 est approuvée par cette résolution du Conseil des ministres, en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique.

De cette manière, des périodes de 15 jours sont définies entre chaque phase de déflation pour permettre d'évaluer l'impact des mesures sur l'évolution de la pandémie. D'autre part, des critères épidémiologiques guidant la définition de l'évolution de la stratégie sont également fixés, à savoir l'incidence cumulée à 14 jours pour 100 000 habitants et la tendance à la croissance ou à la diminution du nombre de nouveaux cas. Enfin, il est également établi que l'existence d'une capacité de réponse d'assistance du Service National de Santé, notamment en termes de suivi, d'hospitalisation et de réponse aux soins intensifs, et des capacités adéquates de dépistage et de dépistage doivent être considérées comme des critères supplémentaires.

Enfin, il est à noter que ces mesures ne préjugent pas de l'adoption de conditions de fonctionnement spécifiques, à savoir les règles de stockage, l'utilisation des équipements de protection individuelle, la distance physique, l'hygiène régulière des espaces, des mains et de l'étiquette respiratoire, ainsi que le respect du devoir de collecte à domicile et de la distance physique.

Alors:

Aux termes du paragraphe g) de l'article 199 de la Constitution, le Conseil des ministres décide:

1 - Approuver une stratégie progressive de levée des mesures d'endiguement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la maladie COVID-19, contenue à l'annexe i de la présente résolution et dont elle fait partie intégrante.

2 - Définir que la stratégie de relevé des mesures de confinement considère un délai de 15 jours entre chaque phase de déflation afin d'évaluer les impacts des mesures sur l'évolution de la pandémie, ainsi que les critères épidémiologiques.

3 - Envisager des critères épidémiologiques pour la définition de la lutte contre la pandémie, en tenant compte de l'évolution de l'évaluation du risque de transmissibilité du virus et du niveau d'incidence, sur la base de la matrice de risque contenue à l'annexe ii de la présente résolution et dont il fait partie intégrante, à savoir:

a) L'incidence cumulée de 14 jours pour 100 000 habitants dépasse 120/100 000;

b) L'incidence cumulée de 14 jours pour 100 000 habitants dépasse 240/100 000;

c) Le nombre de nouveaux cas avec une tendance à la hausse (Rt (supérieur à) 1);

d) Le nombre de nouveaux cas avec une tendance à la baisse (Rt (inférieur à) 1).

4 - Considérer également l'existence d'une capacité d'intervention d'assistance du Service National de Santé, à savoir en termes de:

a) Suivi, hospitalisation et réponse aux soins intensifs;

b) Des capacités de test et de dépistage adéquates.

5 - Déterminer que, selon les critères définis aux paragraphes 3 et 4, le calendrier prévu à l'annexe I de la présente résolution, en relation avec les différentes étapes de déflation, pourra être modifié.

6 - Définir que les mesures prévues à l'annexe i de la présente résolution peuvent être adaptées pour être appliquées localement, en tenant compte de l'impact.

7 - Établir que toutes les mesures sont accompagnées de conditions de fonctionnement spécifiques, y compris des règles de stockage, d'utilisation des équipements de protection individuelle, de planification et de distance physique, qui s'ajoutent aux conditions générales de levage des mesures de confinement, à savoir l'hygiène des espaces réguliers, l'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire , ainsi que la pratique du devoir de retrait à domicile et de distance physique, tels que déterminés notamment par les lignes directrices spécifiques de la direction générale de la santé.

8 - Déterminer que la présente résolution prendra effet à la date de son approbation.

Présidence du Conseil des ministres, 11 mars 2021. - Le Premier ministre, António Luís Santos da Costa.

ANNEXE I

(visés aux paragraphes 1, 5 et 6)

 

 

 

 

Publié dans PORTUGAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article