Orvault. 26 emplois menacés à la Plateforme industrielle du courrier, les syndicats mobilisés

Publié le par angeline351

Orvault. 26 emplois menacés à la Plateforme industrielle du courrier, les syndicats mobilisés

 

Une quarantaine de personnes sont rassemblées devant le site de la Plateforme industrielle du courrier d’Orvault (Loire-Atlantique), ce mardi matin 16 mars, pour protester contre le transfert d’une partie de leur activité, qui pourrait causer la suppression de 26 emplois.
Ce mardi 16 mars, les quatre syndicats de la Plateforme industrielle du courrier (Pic) d’Orvault, près de Nantes, appelaient à la grève. Sud-PTT, la CGT, FO et la CFDT organisaient un rassemblement devant ce site de La Poste.

Ils veulent dénoncer le transfert du tri du courrier du Maine et Loire, qui se faisait ici depuis trois ans, vers une plateforme située à Tours (Indre-et-Loire).

340 salariés sur le site
Les syndicats sont opposés à ce transfert, qui pourrait menacer 26 emplois. Le site emploie 340 salariés et l’effectif peut même monter jusqu’à 400 personnes, avec les intérimaires.

Une quarantaine de personnes étaient rassemblées devant le site, ce mardi matin, et les syndicats espèrent mobiliser jusqu’à une centaine de personnes.

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article