Nantes. L’alcool interdit sur les quais de l’Erdre et de la Loire : l’arrêté ne fait pas l’unanimité

Publié le par angeline351

Nantes. L’alcool interdit sur les quais de l’Erdre et de la Loire : l’arrêté ne fait pas l’unanimité 

À la suite de la propagation du Covid-19, la préfecture de Loire-Atlantique a décidé d’interdire l’alcool sur les bords de l’Erdre et de la Loire. Une mesure diversement accueillie.
La mesure est entrée en vigueur ce vendredi 5 mars à 8 h et ne permet pas encore à Romain Loidon de mesurer l’impact qu’elle aura sur son chiffre d’affaires journalier. Mais il l’assure :Ça va forcément nous impacter. Pour ce gérant du Carrefour express de la place François-II, sur l’île de Nantes, cet arrêté est toujours mieux qu’une interdiction définitive de la vente d’alcool. Une décision redoutée par son entreprise, située à quelques centaines de mètres du quai François-Mitterrand, sur les bords de Loire.

Charlotte et Vincent, étudiants à l’université de Nantes, s’y trouvent justement. Compte tenu de la météo, il n’y aurapas de bière aujourd’hui, du moins pas ici », s’exclame la jeune fille. Elle juge la mesure inutile et affirme queles étudiants pourront se retrouver ailleurs pour boire des verres.

S’ils comprennent le sens de cette décision, ils trouvent dommage de pénaliser ceux qui n’ont pas de jardin et veulent juste profiter du soleil.Ce n’est pas une interdiction de plus qui va régler le problème »,lance Vincent.

 Il faut tenir »

Non loin d’ici se balade Dominique. Promenant son chien, elle a l’habitude de voir ces derniers jours quelques jeunes se retrouver près de l’eau en fin de journée. Si la décision est mal perçue par la jeunesse, elle reste plutôt bien accueillie par la riveraine. Je comprends que ce ne soit pas facile pour eux mais il faut tenir etporter le masque surtout ».

Pour rappel, cette interdiction décidée par la préfecture de Loire-Atlantique est mise en place jusqu’au 5 avril, 18 h, sur les quais de l’Erdre et de la Loire. Par ailleurs, elle interdit dans le même tempsles rassemblements festifs à caractère musicalet la circulation des véhicules transportant du matériel susceptible d’être utilisé pour une manifestation non autorisée.

 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article