Les cas de covid-19 augmentent de façon exponentielle en Allemagne, prévient l'Institut

Publié le par angeline351

Les cas de covid-19 augmentent de façon exponentielle en Allemagne, prévient l'Institut

 

Les infections par le nouveau coronavirus augmentent de façon exponentielle en Allemagne, a mis en garde un expert de l'Institut Robert Koch (RKI) contre les maladies infectieuses.

L'incidence cumulée sur sept jours est passée en Allemagne à 84 cas pour 100 000 habitants, contre 82,2 lundi et 67,5 la semaine dernière. Le RKI a averti que ce chiffre pourrait atteindre 200 d'ici le milieu du mois prochain.

«Nous sommes exactement au milieu de la troisième vague de la pandémie. Cela ne peut plus être contesté. Et pour le moment, nous avons assoupli les restrictions et cela accélère la croissance exponentielle du nombre de cas », a déclaré l'épidémiologiste du RKI Dirk Brockmann à la chaîne de télévision allemande ARD .

La chancelière Angela Merkel et les dirigeants de l'État ont convenu d'un assouplissement progressif des restrictions plus tôt ce mois-ci, ainsi que d'un «frein d'urgence» pour permettre aux autorités de renforcer les restrictions si le nombre de cas dépasse 100 pour 100 000 en trois jours consécutifs.

L'Allemagne a enregistré 238 décès et 5480 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures selon les données RKI mises à jour tôt aujourd'hui. «Ces derniers jours, l'augmentation des nouveaux cas s'est accélérée. Le risque d'une augmentation encore plus importante est très élevé », note le RKI dans son rapport quotidien.

Le nombre de cas positifs depuis le début de la pandémie est passé à 2 581 329 - dont 2 374 200 sont des patients considérés comme guéris - et le nombre de décès est passé à 73 656.

Hier, l'Allemagne a suspendu l'utilisation du vaccin AstraZeneca covid-19. Cette décision faisait suite à une recommandation de l'Institut Paul Ehrlich (PEI), l'autorité allemande chargée des vaccins, après sept cas de thrombose, dont trois décès.

Le spécialiste Dirk Brockmann a déclaré qu'il était logique d'expliquer les risques à la population, notant que 1000 personnes sur un million étaient décédées de la covid-19, contre peut-être 1 sur un million en raison de complications associées au vaccin.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article