La FNEC FP-FO apporte son soutien à l’UNEF face aux menaces et intimidations

Publié le par angeline351

La FNEC FP-FO apporte son soutien à l’UNEF face aux menaces et intimidations

Communiqué de la FNEC FP-FO

La FNEC FP-FO condamne avec la plus grande fermeté la campagne hystérique visant la dissolution de l’UNEF. Ces attaques d’une rare violence sont relayées par le ministre Blanquer, menaçant d’éventuelles « évolutions législatives » pour rendre illégales des réunions. Cette criminalisation de l’action syndicale s’inscrit dans la fuite en avant liberticide de l’exécutif – loi sur le « Séparatisme », loi « Sécurité Globale », décrets intensifiant le fichage massif des militants – ceci dans le but de réprimer davantage les mouvements sociaux, de faire taire les revendications.

C’est l’existence même des organisations syndicales qui est visée. Cette campagne vise également à détourner l’attention de la situation dramatique que vivent les étudiants du fait de la fermeture des universités décrétée depuis un an par le gouvernement, plongeant des milliers de jeunes dans une extrême précarité. La FNEC FP-FO apporte tout son soutien à l’UNEF face à ces attaques. Elle reste déterminée à combattre toute entrave au droit de s’organiser, de se réunir et de manifester. Elle continuera de prendre part aux mobilisations pour la défense des libertés :

 Retrait total de la proposition de loi « Sécurité globale » et de la loi sur le « Séparatisme » ;
 Abrogation des décrets sur le fichage généralisé ;
 Stop à l’État d’urgence contre nos libertés individuelles et collectives !

La FNEC FP-FO sera présente au rassemblement jeudi 25 mars à 12h00 devant Matignon, au côté des collectifs « Université Ouverte » et « Vidal démission », sur ses revendications : réouverture immédiate des universités, défense des libertés académiques, retrait de l’enquête Vidal sur « l’islamo-gauchisme ».

ENSEIGNEMENT, CULTURE ET FORMATION PROFESSIONNELLE
Secrétaire Général

 

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article