L’ARS donne « l’ordre ferme » de déprogrammer 40% des interventions

Publié le par angeline351

L’ARS donne « l’ordre ferme » de déprogrammer 40% des interventions

L’Ile-de-France a échappé de peu aux confinements des week-ends mais sa situation sanitaire se dégrade de plus en plus. Une dégradation qui a conduit l’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France à ordonner la déprogrammation de 40% des interventions prévues dans les hôpitaux et cliniques privées de la région. 

Une déprogrammation pour créer plus de lits de réanimation

L’Agence régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France a annoncé lundi 8 mars 2021, que compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire dans la région, les hôpitaux et les cliniques privées devaient déprogrammer 40% des interventions prévues. Une déprogrammation due à la trop forte occupation des lits de réanimation dans la région. Ainsi, 973 lits de réanimation sur les 1.050 disponibles dans la région sont occupés, soit 92% d’entre eux.

Aurélien Rousseau, directeur de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France, a justifié la décision de déprogrammation en rappelant que la région se trouvait dans « une situation de tension forte ». Ce choix de déprogrammer 40% des interventions, devrait permettre à la région Ile-de-France d’atteindre un nouveau seuil de lits de réanimation. Ainsi, l’ARS souhaite faire passer le nombre de lits disponibles de 1.050 à 1.577. 

​​​​​​​

 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article