Loire-Atlantique. La liste des centres commerciaux qui doivent fermer s’allonge

Publié le par angeline351

Loire-Atlantique. La liste des centres commerciaux qui doivent fermer s’allonge

On peut dire que c’est flou… En plus de Beaulieu et Atlantis, la liste s’allonge. Officiellement, six grands centres commerciaux de Loire-Atlantique ont appris ce lundi 1er février qu’ils devaient garder portes closes. De quoi semer la confusion…

Si ça paraissait à peu près clair ce week-end, on assiste depuis, ce lundi matin 1er février, à un gros cafouillage sur le front des centres commerciaux de Loire-Atlantique. Ouverts, pas ouverts ? Il semble qu’on souffle le chaud et le froid.

Petit retour en arrière. Dans un communiqué, le ministre de l’Économie annonçait, samedi 30 janvier, que les commerces non alimentaires des centres commerciaux et galeries marchandes d’une surface commerciale supérieure à 20 000 m² devaient rester fermés à partir de samedi soir.

Les 20 000 m² se calculent en additionnant l’ensemble des surfaces des commerces, alimentaires ou non. Une mesure prise pour éviter la foule, surtout en période de soldes, et éviter la propagation du virus.

Après Beaulieu et Atlantis…
Beaulieu et Atlantis en ont tiré immédiatement les conclusions. Mais la liste s’allonge depuis ce lundi midi.

En effet, d’après la préfecture, qui actualise au fil de la journée la liste des centres commerciaux sur Twitter, sont également concernées les galeries de Trignac, Paridis à Nantes, Pôle Sud à Basse-Goulaine, Océane à Rezé et Atout Sud à Rezé.

Et d’après nos informations, le Sillon de Bretagne, à Saint-Herblain, ouvert ce matin, a dû baisser ses grilles ce midi. C’est ce qu’il s’est passé aussi à Paridis, à Nantes.

 

 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article