Les Portugais veulent la priorité pour lutter contre la pauvreté et les inégalités

Publié le par angeline351

Les Portugais veulent la priorité pour lutter contre la pauvreté et les inégalités

Les citoyens de l'Union européenne estiment que la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales doit être la priorité principale et les Portugais sont ceux qui mènent cette revendication, révèle une enquête publiée aujourd'hui.

Près de la moitié (48%) des plus de 27000 répondants interrogés entre novembre et décembre 2020 pour Parlómetro 2020 (l' Eurobaromètre du Parlement européen) signalent que la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales est la priorité des priorités.

Cette majorité est menée par les 1012 Portugais interrogés, dont 76% soulignent que ce combat est primordial.

La liste des priorités portugaises suit le plein emploi (bien au-dessus de la moyenne européenne: 51% contre 21%), l'accès à une éducation de qualité et la protection de l'environnement.

La lutte contre le terrorisme et le crime organisé, qui est la deuxième priorité de l’Européen moyen, n’est même pas dans le top cinq des Portugais.

En ce qui concerne l'avenir, les Portugais ont inversé la moyenne européenne: ils sont plus pessimistes sur leur vie (29% pensent que leur situation va empirer l'année prochaine, plus que les 24% en général) que par rapport au pays à économie (47% contre la moyenne de l’UE de 53%).

Le Portugal fait toujours partie des trois pays de l'UE où il y a plus de répondants qui ont des difficultés à payer leurs factures, soit habituellement (15%), soit occasionnellement (46%).

En revanche, les Portugais sont au-dessus de la moyenne (72%) dans la conviction que le plan de relance de l'UE aidera l'économie nationale à se remettre plus rapidement des effets néfastes de la pandémie (88%).

Parmi les citoyens des 27 États membres, les Portugais occupent également la première place dans la reconnaissance des avantages de l'appartenance à l'UE, avec 90%, ce qui garantit la deuxième place dans le tableau général.

De plus, 78% des Portugais considèrent que faire partie de l'UE est "une bonne chose", au-dessus de la moyenne mondiale de 63%.

Les 72% de répondants qui estiment que leur pays a bénéficié de l'intégration européenne mettent en évidence, parmi les avantages, la croissance économique (40%), un pourcentage que les Portugais augmentent à 50%, soulignant également l'amélioration du niveau de vie et un "la voix la plus forte du monde".

Entre 2019 et 2020, 19% supplémentaires des Portugais estiment que l'UE contribue à la croissance économique nationale.

Les Portugais et les Irlandais sont ceux qui approuvent le plus l'idée d'une Union européenne (86%).

Le Portugal est également deuxième (67%), derrière l'Irlande, dans «l'image positive» de l'UE, bien que plus de Portugais souhaitent un changement dans la façon dont l'UE est conduite (44%) que les Portugais qui approuvent l'UE en tant que telle . tel quel (42%).

La perception que l'UE est «une bonne chose» a augmenté au cours de la dernière décennie - 78% des Portugais sont d'accord avec elle et ce sont les Portugais qui sont les moins susceptibles de penser que l'appartenance à l'UE est «mauvaise» pour le pays (2 %).

Les Portugais sont au-dessus de la moyenne satisfaits de la démocratie du pays (65%), mais encore plus satisfaits de la démocratie dans l'UE (74%, juste derrière l'Irlande).

Signe de c'est la note positive que la plupart des ayants droit portugais au Parlement européen (54% à la moyenne) et le plus relev de l'INSTANCE ils ont aimé avait (71%).

Le Parlómetro analyse les perceptions et les perspectives des citoyens européens sur leur vie, leur pays et les institutions communautaires.

Publié dans PORTUGAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article