Le Portugal veut un salaire minimum européen qui permette une «vie digne»

Publié le par angeline351

Le Portugal veut un salaire minimum européen qui permette une «vie digne»

Le Portugal cherchera à obtenir des orientations générales sur la directive sur un salaire minimum adéquat qui "permet de soutenir une vie digne" pour les travailleurs européens, a annoncé ce lundi le ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale.

Ana Mendes Godinho s'est exprimée à l'entrée du conseil informel des ministres de l'Union européenne (UE) pour l'emploi, la politique sociale, la santé et les consommateurs, qui se déroule par visioconférence et qu'elle préside avec la ministre d'État et de la présidence, Mariana Vieira da Silva.

Le principal objectif du Conseil est de discuter du plan d'action du socle européen des droits sociaux, qui sera présenté par la Commission européenne en mars et qui est l' une des priorités de la présidence portugaise du Conseil de l'UE.

Le salaire minimum européen est l'un des instruments du futur plan d'action, un programme comportant des mesures concrètes pour mettre en œuvre le socle social européen, que le Portugal souhaite voir approuvé lors du sommet social des 7 et 8 mai à Porto.

Lors du conseil informel de lundi, il y aura également une discussion sur «l'avenir du travail et du travail décent» , l'accent étant mis sur les «politiques de lutte contre la discrimination, la pauvreté et l'exclusion sociale», au sein de laquelle elle sera lancée, en juin, une plateforme européenne pour prévenir et combattre le sans-abrisme.

Les droits de l'enfant seront également «au centre» de cette rencontre, en vue de l'adoption d'une garantie pour les enfants.

À l'issue des travaux, auxquels participent les commissaires Nicolas Schmit (Emploi et droits sociaux) et Helena Dalli (Égalité), une conférence de presse conjointe des ministres portugais et de ces deux membres de la Commission européenne aura lieu.


 

 

Publié dans INFORMATION, PORTUGAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article